Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2016

Blog : mode d'emploi - A lire attentivement

6ddb1080.gifLa mise à jour de ce post, en partie rewrité et raccourci comporte, à la fin, une évocation d'un cas de suspicion d'hypothyroïdie. C'est une "demi-réponse" à une citoyenne qui m'a un peu tapé sur les nerfs... Mais qu'elle se rassure, je survivrai !

Ne prenez pas au premier degré l'image et ce qui suit. Il m'arrive d'avoir les oreilles échauffées mais ça ne dure pas. Il faut faire la part de la "théâtralisation méridionale acquise" par un sujet nordique... Il se peut que je publie ne épître de 2 pages de règlement de compte à l'encontre d'une citoyenne indélicate que j'ai eu à subir car j'imagine que ce genre de littérature peut avoir des vertus thérapeutiques et inciter les gens trop soumis à se libérer du "trop politiquement correct"... Tous les moyens sont bons pour aider les gens à recouvrer la santé...

Pour éviter les abus

Ce blog comporte à ce jour 700 notes parfois assez longues, c'est une documentation sans égale. Certes nécessairement incomplète car les sujets traités sont inépuisable. Les lecteurs et lectrices qui le découvrent en sont en général conscients. Il n'empêche que je suis régulièrement victimes d'abus. Il convient une nouvelle fois de préciser les "règles du jeu". Dorénavant et pour m'éviter de toujours répéter la même chose, je ferai en sorte que cette note revienne toujours en première position.

Réflexions désagréables à éviter

J'ai subi deux réflexions qui m'ont fait grincer des dents et qui viennent d'une femme qui m'a harassé de questions auxquelles j'ai répondu gentiment et avec patience et cela durait depuis plusieurs jours. 

Vous vendez des complements alimentaires? Tout en prenant le temps d'examiner et aider les gens qui vous écrivent? C'est tout a fait surprenant, je suis perplexe sur vos intentions humanitaires / commerciales.

Il me semble que quand on se plaint de maux quelconques, c'est dans l'espoir de se voir proposer une ou plusieurs solutions éventuelles. Et comme je ne joue jamais au Loto je ne vois pas le moyen de distribuer gracieusement des remèdes. Moyennant quoi j'encourais le risque de voir les produit gâchés comme le sont beaucoup de médicaments qui souvent restent au fond d'un placard.

Candidose : commencer par le bicarbonate in situ en externe

J'ai proposé à cette dame, après avoir consulté un ami qui souffre d'une méchante candidose résultant d'un déficit immunitaire du à une hépatite C, d'essayer l'acide caprylique tant en externe (Aromazone) qu'en interne pour ses brûlures vaginales. Bien mal m'en a pris quoique, je lui ai suggéré de commencer par des tampons imbibés d'eau bicarbonatée.

C'est le premier remède à tenter qui marche pour les candidose buccales alors çà pourrait bien opérer en dessous de la ceinture. Enfin pour un traitement de terrain des candidoses. Chercher sur le site de Taty Lauwers...

Echec de l'argent colloïdal en gel

Je note que dans le cas de candidose réfractaire du copain, l'argent colloïdal en gel n'a rien donné et son efficacité sur un méchant staphylo siégeant au visage est assez limitée. Il réduit les éruptions sans résoudre définitivement l'infection, preuve que l'AC n'est pas la panacée que les marchands vantent sans discernement. Mais il faut tenir compte du fait que le cas est particulier (important déficit immunitaire).

Bref, on ne peut pas me reprocher d'avoir incité ma correspondante à faire des dépenses inconsidérées. 

"Humanitarisme" : il y a des ONG pour ça et elles sont toutes "sous influence", sans exception

Quant aux intentions "humanitaires" dont je devrais faire preuve, si je suis libre et désintéressé, je ne dois rien à personne. Voir plus loin !

La paresse de chercher soi-même

Autre remarque déplaisante...

Vous parlez d'un article dans Nexus sur le HPV, qui serait un complot de la fondation Nobel. Pouvez vous m'en dire plus? 
 
Pour obtenir la réponse à la question posée, il suffisait de googéliser "HPV vaccin Nobel" pour arriver sur cette page : http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/12/...
 
Je rappelle qu'il existe également une fonction de RECHERCHE sur le blog. Et quand on me demande un éclaircissement sur un point évoqué, il est impératif de me fournir l'url du post et pas seulement une citation. J'ai dépassé les 700 posts et le blog a commencé en juillet 2010 et je ne peux pas me souvenir de tout ce que j'ai publié.

Dépression : deux réponses en passant pour que tout le monde en profite...

foudre.jpgQuand on propose, dans un syndrome dépressif, le 5 HTP de Griffonia, c'est en tant que précurseur d'un médiateur, en l'occurrence la sérotonine, ce n'est donc pas pour simplement camoufler (sic) des symptômes...

Et quand d'autre part, on propose une formule où les probiotiques dominent, le colostrum n'est pas ce qu'il y a de plus important. J'ajoute que les probiotiques ne devraient être utilisés que de façon provisoire. Il n'est pas concevable de s'abonner à ce genre de produit généralement assez coûteux. 

1 - Réponse à des questions d'intérêt général

Si vous estimez qu'un sujet n'a pas été traité ou qu'une question à son propos demeure en suspens, vous pouvez formuler une requête. Pour les questions d'intérêt personnel, autrement dit les "consultations particulières", voir plus loin.

2 -Sujets exclus

Les vaccinations, je suis absolument contre avec ou sans additifs (aluminium, mercure) car on peut s'en passer et la France est pratiquement le seul pays à maintenir des vaccinations obligatoires en se débrouillant pour imposer des vaccins hexavalents quand un ou deux suffisait. c'est franchement ABUSIF et qui plus est CRIMINEL. Il existe des vaccins oraux que l'on ne trouve plus qu'en Italie et l'homéopathie propose de quoi se prémunir contre la grippe.

Donc je n'ai rien à dire d'autre sur le sujet. Si cela vous pose un problème en rapport avec les enfants, ne faites pas de gosses et si cela est frustrant vous avez la possibilité de choisir un métier en rapport (instituteur pédiatre, employé de colonie de vacances etc... que sais-je encore !), bref de j'ai pas le pouvoir de changer les lois scélérates de ce pays de plus en plus pourri...

3 - Concernant les "compléments alimentaires"

J'ai créé ce blog avant tout pour dénoncer des arnaques, en particulier celles à propos du prix abusifs et du contenu en général déficient ou mal formulé des compléments alimentaires vendus en France et en Europe.

Une législation très restrictive sur les apports journaliers chez nous encourage les escroqueries sans même parler des tromperies plus ou moins intentionnelles quand aux compositions exactes : je rappelle à ce propos que l'on doit vous donner ma contenance en mg ou éventuellement en mcg de chaque principe actif dans une gélule ou un comprimé, ou encore une goutte ou 1 ml si c'est un produit liquide.

Si l'on vous parle d'extrait on doit vous renseigner sur la concentration mais ce renseignement est tout à fait insuffisant si par exemple vous ne connaissez pas la proportion de principe actif par kilo de plante s'il s'agit d'une plant comme par exemple artemisia annua.

Vous êtes prié à ce propos, de chausser vos lunettes ou de vous en faire prescrire si vous en avez besoin, mais avant toute chose vous devez vous enfoncer dans le crâne ce que je viens d'écrire, ce qui à vrai dire ne servira à rien si vous n'avez pas compris pourquoi je précise tout cela.

4 - Le choix de Iherb aux USA

Je préconise, à l'imitation de Jacques Valentin (http://gestionsante.free.fr/), le site américain de http://eu.iherb.com/ tout simplement parce que c'est le plus riche en matière de choix et surtout le plus économique. Il est exceptionnel que l'on n'y trouve pas le produit recherché.

Les frais de port sont ridicules (choisir Global Mail, environ 2 € pour une commande de 80 $, et non DHL pour éviter la taxation, enfin éviter l'approche des fêtes de fin d'année). Mon code FIH016 vous permet une réduction sur la première commande.

Plutôt que de vous faire une "ordonnance", je préfère que vous vous reportiez à la page choix de compléments et je suis à votre disposition pour la compléter à la demande. La plupart de mes informations je les puise chez Life Extension (Disease prevention and Treatment et pas seulement...)

Vous êtes libre, cela va de soi, de ne pas vouloir faire vos emplettes au USA et de souhaiter "acheter français". Dans ce cas inspirez vous des formules que je préconise et débrouillez vous pour trouver l'équivalant localement. En rapport qualité prix. Je vous souhaite bien du plaisir !

Notez que le fournisseur le plus en pointe est luxembourgeois. Il a commencé sa carrière à Antibes et ses prix sont excessifs. Il a revendu le LIFE EXTENSIONB MIX TABLETS jusqu'à 3 fois le prix aux USA. Basta ! Ces gens là je les mets en "liste noire " !

5 -Exceptions françaises en matière de compléments

Inutile pour commencer de me demander un avis sur l'une des innombrables formules locales.

J'ai évoqué dans la version précédente de ce post une proposition locale de Sodium R Lipoate très économique mais son prix vient de grimper. J'avais critiqué sa vitamine C liposomale tout en signalant ses autres compléments car ce labo est en fait la firme de production de pratiquement tous les marchands de la place qui font 36 fois la culbute sur les prix d'achat. Ce labo m'a envoyé dans les pattes un avocat, qui a son tour en a pris plein la poire.

On s'est finalement excusé et on m'a proposé une collaboration du fait que je suis censé bien connaître le marché concerné. Mais il n'est pas concevable de travailler gratuitement et si j'acceptais une rémunération quelconque, il y aurait conflit d'intérêt. J'avais demandé à titre de test une liste complète des compléments distants avec leur dosage précis, contenance et prix, j'attends toujours ! Bref, ce labo peut bien s'inspirer de mes propositions de choix et tenter d'aligner ses prix sur la concurrence américaine.

J'ajoute que depuis la dernière version de ce post le prix du Sodium R. Lipoate a grimpé et aurait rejoint celui du site luxembourgeois que ce labo fourni. Donc on fait la pub d'un produit et en voyant affluer des clients on décide de placer la barre un peu plus haut. Ce n'est pas très honnête. Là encore, basta !

Concernant l'artémisinine, il existe un laboratoire Suisse qui vend le produit sous le manteau de sorte que je ne peux pas lui faire de la publicité sans risque de lui attirer des ennuis. Il n'est pas dans la liste de la boutique. Notez que je ne suis pas sûr qu'il existe un interdit de vente mais ce labo aurait subi des pressions... Enfin j'ai donné assez d'indications pour qu'on sache à qui s'adresser pour trouver ce produit qui serait pur à 99,26 %.

On m'a signalé un autre produit à base de curcuma, très assimilable en principe, je suis en train de le tester et j'ai posé à son inventeur, un pharmacien, des questions par mail auquel il a négligé, pour l'instant, de répondre. On m'a signalé une thèse très documentée dont je parlerai à l'occasion. Lorsque j'aurai obtenu les réponses désirées et compte tenu des 22 000 hits mensuels de ce blog, il serait tout à fait normal que le fabriquant me fournisse de quoi tester le produit sur une plus large échelle avant de le promouvoir. Enfin notez que je lui ai donné mon téléphone de sorte qu'il peut me répondre de vive voix et éviter de se prononcer par écrit.

6 - Absence de vocation "humanitaire"

On a les pouvoirs et la médecine que l'on mérite collectivement. Il n'y a guère que l'élite qui souffre de cet état de chose et j'entends par "élite" les gens qui se donnent la peine de s'informer, de réfléchir et d'être libres.

Ce qui demande un investissement en temps et en énergie et aussi et surtout de surmonter ses peurs. Les gens qui s'en remettent aveuglément aux médecins et à Big pharma n'ont guère que ce qu'ils méritent. D'abord les médecins ont perdu toute liberté de prescription. Certaines analyses pourtant nécessaires ne sont pas remboursées et le système des RMO limite le panel de celles qui peuvent l'être en fixant des conditions parfois très discutables. On invoque des abus, notamment à propos du dosage de l'homocystéine mais il est abusif de devoir payer de sa poche de dosage dans le cas de troubles cardio vasculaires par exemple. 

Dans certains domaines la médecine a franchement régressé ! Donc si vous ne faites pas l'effort de prévoir les risques et de comprendre ce qui vous arrive vous avez toutes les chances d'être abusés. Certains spécialistes ont tout intérêt à vous rendre dépendants. Je pense aux urologues qui en tant que chirurgien ont intérêt à pratiquer des biopsies quitte à disséminer les cellules cancéreuses s'il s'en trouve, ou carrément à pratiquer l'ablation de la prostate, avec, cerise sur le gâteau, en cas de curage ganglionnaire, de vous massacrer une uretère et de provoquer la perte d'un rein. Je viens de voir un cas, il pourra sans doute sauver le rein mais à la condition d'aller à Blois se faire poser une sonde d'un modèle nouveau car les sondes en doubles crosse d'évêque entre bassinet et vessie sont une catastrophe !

Ce que je veux dire c'est que je ne peux éprouver aucune espèce d'empathie envers les gens qui sont passifs au point de ne vouloir faire aucun effort pour se documenter par eux-mêmes en se responsabilisant et qui par dessus le marché, si j'ai le malheur de proposer un ou deux compléments après avoir gracieusement répondu à des tas de questions me reprochent d'en "vendre". 

6 - Consultations

Je n'aspire pas à donner de consultations pour 36 raisons. Il faut poser des questions, d'abord par écrit et ensuite se faire préciser par téléphone certains points et réclamer une ou deux photos. Il y aurait une solution apte à écarter les demandes frivoles, c'est de demander le remplissage d'un questionnaire de type homéopathique, mais à l'usage j'ai trouvé que cela s'avère assez improductif.

Je vis dans une région à la mentalité exécrable où, tenez vous bien, la plupart des gens vous rembarrent quand on veut leur rendre service de peur d'être redevables. Et où a contrario quand on pose la moindre question même innocente, on risque de se voir reprocher de vouloir se mêler de ce qui ne vous regarde pas.

La moindre des courtoisies, lorsqu'on désire l'examen d'un cas personnel serait de proposer un don de 25 € ce qui correspond à la consultation d'un généraliste tout en fournissant un historique des troubles, un relevé des signes actuels et le résultat des analyses éventuelles. Si je peux répondre dans la foulée et souvent j'estime, il me suffit de renvoyer la personne vers son médecin s'il a négligé de faire les analyses me paraissant indiquées. Si ça me prend, 5 minutes, le temps de répondre, je suis enclin à pratiquer la gratuité. D'autre part, je ne suis pas enclin à réclamer de l'argent et si je décide d'examiner le cas, c'est à la personne à faire un geste après coup.  

7 - Exemple de suspicion d'hypothyroïdie avec signes contradictoires

La jeune femme qui a motivé la présente réaction se plaint de candidose et d'un état dépressif mêlé d'énervement. La candidose est manifestement due à un abus d'antibiotiques.

La dépression et les sautes d'humeur m'incite à voir du côté de la thyroïde. Je relève quelques signes en faveur de cette thèse. TSH élevée d'après les critères fournis par le Dr Benoit Claeys (entre 2,4 et 3,5 pour un max de 1.3 selon ce spécialiste), sa mère est à 5,5 or la barrière supérieure de référence (qui est bien trop élevée) est à 4 et le toubib n'a pas percuté. Je demande une photo en pied et un portrait. Réaction de méfiance ! Déjà j'aurais du arrêter les frais !

Je demande alors à la personne de faire le test de température sous l'aisselle. Il s'avère négatif car compris dans la zone considérée comme normale (égal ou supérieur à 36,5° à 8 ou 10 minutes).

En l'absence de certitude et ne souhaitant pas paraître indiscret en demandant un n° de téléphone, je propose d'essayer le 5 HTP parce que j'ai constaté souvent des améliorations de l'humeur chez des personnes anxieuses. Survient alors la réflexion qui témoigne d'une suspicion de tirer avantage d'une sorte de commerce. C'est le clash d'où cette note !

Reconnaissant qu'elle a fait fort, la demanderesse revient finalement à la charge et m'envoie ses analyses. Heureusement, elle ne s'attend pas à une réponse mais tente le coup.

Je découvre qu'à un jour d'intervalle, entre le 16 et le 17 novembre elle a fait doser deux fois sa TSH, elle a du le faire à ses frais car son généraliste qui est très avare en analyses n'a pas pu lui faire une ordonnance répétitive. Elle était prête à faire, à ses frais, des analyses plus ou moins sophistiquées au laboratoire Barbier mais me soumet, à titre gracieux, diverses questions assez oiseuses dont certaines nous éloignent du problème. 

Réponse : à partir du moment où j'ai fait l'objet d'une grande méfiance, je ne puis que confirmer ce que j'ai déjà dit. Les chiffres de T4L et T3L sont normaux d'après les critères mais ne signifient rien car si la T3 est en suffisance et qu'elle est mal métabolisée par les cellules cibles c'est comme si on en manquait. Je n'allais pas indiquer un complément susceptible de favoriser cette assimilation. Donc les chiffres de T3 et T4L ne serve que de repère pour, lorsqu'une éventuelle hypo a été corrigée, à mesurer la distance avec les nouveaux chiffres de dosage lorsque les signe d'hypo ont disparu.

Le dosage des anticorps effectué sur ma suggestion n'indique pas de thyroïdite, ce qui fait que si l'hypo était confirmée, il y aurait possibilité de traiter par des extraits, sauf qu'ils sont interdits en France et qu'il faut s'en procurer chez Iherb ou auprès des firmes spécialisées.

Ce qui est paradoxal dans l'histoire c'est la présence d'une grande frilosité, de quelques autres signes dont des sourcils "mangés", d'une TSH haute montrant que l'hypophyse doit stimuler plus que de raison la thyroïde cohabitant avec une température normale. Pas de fatigue matinale et pas d'insomnie en revanche.

On décide de la présence d'une hypothyroïdie sur un ensemble de signes cliniques et j'ignore si le test de température suffit à écarter l'hypothèse d'une hypothyroïdie. Tout ce que je sais c'est que lorsque la température sous l'aisselle est inférieure à 36,5° le matin au réveil, c'est l'indication la plus sûre d'un déficit. Je parle en connaissance de cause. Une variation aussi importante de la TSH en 24 heures me semble l'indice d'un grande instabilité thyroïdienne.

Le cas serait intéressant à étudier mais j'estime avoir fourni sur ces questions de thyroïde suffisamment de repères pour que chacun arrive à s'orienter correctement. J'ai indiqué deux livres que l'on peut étudier.    

Les commentaires sont fermés.