Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : choix de compléments

Réponse à une réclamation de Bertrand Bimont de Orient Bimont (formules de MTC)

medecine-chinoise.jpg

Une fois de plus j'ai été menacé de représailles judiciaires parce que j'ai osé contesté les pratiques d'un marchand de compléments alimentaires et il s'agit en l’occurrence du Laboratoires Bimont qui fait dans les formules de de médecine traditionnelle chinoise. Le problème c'est qu'il vend certaines à prix d'or mais parce qu'un concurrent vend encore plus cher que lui, il trouve ça normal. Or je prouve qu'un certain produit (Gui Pi Tang) on le trouve auprès d'une firme vraiment spécialisée en MTC on le trouve ailleurs 4 fois moins cher, et 6 fois dans le cas du vendeur le plus gourmand.

Il n'y a pas que cela !

Finalement, j'en suis arrivé à découvrir que Orient Bimont est très probablement en infraction avec la loi française non pas pour l'étiquetage mais en ce qui concerne la question des allégations...

Après avoir prétendu réussir, en France, libéré la pharmacopée chinoise en 2012 en obtenu 80 AMM auprès de la DGCCRF (sic), il du déchanter, a perdu patience et en est arrivé à ce qu'il ne fallait surtout pas faire.

Voici une réponse à la réclamation de M. Bertrand Bimont, et une réfutation de ses prétentions. Le problème c'est que ou bien il n'y connaît rien et à tout mélangé (ce qui est du ressort de la DGCCRF et de l'ANSM en particulier) où il a voulu m'impressionner. En fait il y a un peu des deux et les tentatives d'intimidation j'y suis absolument réfractaire.

Les 14 pages qui suivent me semble très agréables à lire pour des consommateurs qui en ont marre d'être pris pour des vaches à lait ! Enfin cela m'a donné l'occasion de parfaire ma connaissance de la réglementation et de découvrir une liste de 540 plantes qui ont été libérées pour la fabrication de compléments alimentaires. Sauf que certaines plantes utilisées par Bimont ne figurent pas dans la liste. Mais çà c'est pas le plus important !

Amusez vous bien, vous me paierez de ma peine. J'adore clouer le bec des imprudents mais comme je le dis à la fin je préfère lire un livre ou voir un documentaire que d'avoir à répondre à des menaces !

Lire la réponse à M. Bertrand Bimont patron de Orient Bimont.

 

Lire la suite

28/02/2018 | Lien permanent

Propos sur le cancer : on lit ce que j'écris de travers ! Le cas échant changez de lunettes !

cancer.jpgJe reproduis ci-après, la réponse faite à un lecteur qui a conclu sa visite du blog par un "Bof !" Ce n'est pas que je tienne à me justifier mais il y des cas où il est si flagrant que l'on a lu le contraire de ce qui est écrit qu'il me faut insister sur la nécessité d'un peu d'attention.

J'en profite pour souligner que le style fort peu consensuel que j'ai adopté aura quand même contribué à éviter une avalanche de mails insignifiants. Mais je sais que cela est du aussi à un autre facteur : d'autres internautes ont constaté d'une manière générale que mis à part le multiplication des spams, la quantité des échanges "normaux" a singulièrement baissé et ça je l'ai constaté sur des comptes correspondant à des activités où je n'ai pas de raisons de faire semblant d'être méchant. J'en déduis que c'est un effet de la "crise" qui se prolonge avec la menace du terrorisme qui découle des activités martiennes totalement illégales que mène notre satané gouvernement en Syrie pour le compte des amerloques qui grâce à leur cartographie satellitaire des ressources planétaires d'avant 2001 avait programmé de déclencher là bas et en Libye des "guerre de 4ème génération" sur la base d'une certaine "doctrine des combats de chiens". Je vous laisse chercher de quoi il peut s'agir...

Spiritualité "aigre douce"

Ce post sera l'occasion de faire quelques remarques "spirituelles" sur la valeur respective, en terme d'efficacité supposée, des "systèmes de tranquillisation" (comme l'écrit Paul Veyne, ce spécialiste de l'Antiquité romaine) tant du côté païen que du côté chrétien. Si on a du temps et si on en a les moyens il n'est pas interdit d'étendre le concours jusqu'à la Chine incluse en mettant au concours les apports du confucianisme et du taoïsme. Il va de soi que je n'ai pas l'intention de conclure et de toutes façons, quand bien même en aurais-je la possibilité, sans violer la conscience de quiconque, le sujet de ce blog ne se prête pas au développement de ce genre de spéculations. Quoiqu'il en soit je conviens bien volontiers qu'il s'agirait là d'une forme d'humour assez aigrelet et si elle devait faire l'unanimité, j'aurais raté mon coup. Ce n'est évidemment pas le but !

Contenu de l'émail reçu

Je suis tombé sur votre site par le plus grand des hasards. Le 14 janvier dernier, mon cousin est mort d’un cancer généralisé. Il a appris qu’il avait un cancer du cerveau (entre autres) au mois d’octobre.

Après 2 séances de chimio (de merde), il à perdu 20 kilos. Et après, sec comme un squelette, il aura rendu l’âme (le 14 janvier).

Que vous soyez sceptique sur les produits Beljansky ou autre est une chose. Mais s’il vous plait, laissez les gens atteints de cette maladie de merde croire à autre chose qu’au Carbo Platine ou Vincristine et autres merdes du même genre.

Je connais une autre personne qui prend les produits Beljansky depuis 20 ans et qui est toujours présent sur cette terre. Une seule, direz-vous ? Ben oui, à comparé au dizaines que j’ai connu et qui sont tous partis, plus a cause des suite de la chimio que du cancer en moins de 2 ans, c’est déjà un bon score.

Perso, je bouffe des vitamines tous les jours, du lapacho, du pao peirera, et je finirai par mourir un jour ou l’autre, mais si certaines plantes reculent l’échéance, pourquoi s’en priver ?

Eléments de réponse

Je m'abstiendrai de citer de façons extensive quelques passages relevé dans le blog après recherche sur les mots "Beljanski" et "chimiothérapie". Je m'en tiendrai à une seul passage (corrigé : mais ayant été écrit à la place de même ) :

Les produits Beljanski c'est pas du pipeau même si le bonhomme n'était pas clair.

Traduction : Beljanski n'était pas vraiment net compte tenu de l'influence de sa femme et de sa fille qui adorent visiblement le fric et de la présence d'un escroc dont j'ai cité le nom. En revanche mon propos lui est limpide et je rappelle que j'ai cité des alternatives dont une est espagnole pour ce qu'il en est de se procurer les produits Beljanski.

Je relevais également que j'ai bien parlé de gens précipités vers la mort par des chimios à répétition et que dans un autre post j'ai mentionné que j'étais occupé à trier des textes communiqués par des médecins ayant l'expérience de solutions alternatives. Ces textes sont disponibles dans le Cloud moyennant un droit d'entrée de 50 € étant précisé que si l'on a des soucis financiers, on peut en faire la demande gracieusement, encore faut-il la faire. Je précisais que dans la mesure où un généraliste qui se mêlerait de cancérologie s'expose de gros ennuis, le cancer est un des sujets sur lesquels je ne donnerai jamais de conseils précis en me limitant à mettre à disposition la description de protocoles qui, entre les mains de médecins expérimentés, ont donné des résultats.

Ajoutant qu'en ce qui me concerne je préfèrerai prendre le risque de crever plutôt que de me faire injecter des poisons violents. C'est aussi le choix d'une amie spécialiste du Gi Gong thérapeutique. Maintenant je ne peux pas présumer de ce qui pourrait se passer si je me retrouvais confronté au problème. Il est toutefois peu probable que je change d'optique. Je n'ai pas précisé que j'ai connaissance des textes philosophique romain qui préconisent le suicide dans certaines cas de figure. Il est évident que le suicide par pure amertume est la pire des choses s'il existe une perdurance de la conscience après la mort. Mais il y a suicide et suicide. Le "suicide" peut consister à accepter l'échéance éventuelle et à seulement tout mettre en oeuvre pour éviter la progression du mal par des moyens non toxiques et surtout à prévoir tous les moyens d'éviter la douleur. 

Concernant la "chimio" j'évoquais deux cas l'un qui se présente mal, avec un voisin qui a été amputé des 3/4 de son estomac, à qui on ne donne aucun complément vitaminique, qui a fondu et qui cerise sur le gâteau se retrouve sourd comme un pot du fait de l'ototoxicité d'une bonne part des chimios existantes. Et on persiste à lui en refiler une petite tous les quinze jours. Tout en sachant que c'était peine perdue j'ai conseillé à cet ami de recourir à des doses fortes de bromélaine et de curcumine et je suis sûr que s'il avait demandé à son cancérologue la permission ce dernier là lui aurait accordée mais voilà la majorité des gens ont la trouille de contrarier si peu que ce soit leurs médecins. L'isolement sensoriel résultant de l'aventure s'avère pire au fond que la maladie. C'est un catholique pratiquant et un anxieux, bien évidemment pour cette raison et pour bien d'autres sa foi en prend un coup derrière les oreilles.

J'ai cité un autre cas où le patient est tiré d'affaire. Il a perdu 17 kilos. On lui a enlevé un bout de colon. Dans son cas il est résulté de la chimio des troubles cardiaques qui se sont soldé par la pose d'une pile et d'un traitement avec diurétique qui aggrave ses tendances goutteuses. Il a perdu sa femme d'une tumeur au cerveau et du fait de l'instabilité de sa voirie interne il doit limiter les déplacements. Il n'a comme distraction que cette maudite télévision qui le scandalise. La lecture n'est pas son for...

Pour ma part, les choses sont très simples : à partir du moment où je suis pleinement conscient de la toxicité de toutes les chimios, accepter de me faire injecter du poison sans pouvoir avoir le moindre droit de regard et de contrôle sur le contenu et les modalités de cette "chimio" est impensable ! Donc en cas de pépins, ça risque d'être vite vu ! J'étudierai dare dare les protocoles existants et je poserai mes conditions et en cas de clash j'adresserai immédiatement une lettre recommandée au spécialiste en le prévenant que je décide de faire mon affaire du problème avec des moyens alternatifs et dans le cas où les moyens d'en contrôler l'efficacité des solutions retenues où la progression du mal m'étaient refusée ce serait immédiatement l'assignation devant le tribunal correctionnel avec perte et fracas.

Mais une question se pose ? Peut-on "attraper le cancer" lorsqu'on est à se point déterminé à défendre son immunité intellectuelle ? 

Aussi ai-je du faire remarquer que d'après mes constatations, le cancer survient préférentiellement chez des gens en situation d'échec. J'ai souvent remarqué un profil psychologique assez particulier chez les vieux cancéreux. Si j'applique mes observations aux deux cas que j'ai évoqués, le plus mal loti est un Monsieur qui redoute de faire des vagues. Il est parfaitement d'accord avec mes jugements sur le monde comme il va mais jamais au grand jamais il n'a pris le moindre risque de professer publiquement et de façon marquée un désaccord. Celui qui s'en est le mieux tiré est tout le contraire. C'est ce que l'on appelle une "grande gueule", l'un et l'autre sommes craints et les gens qui ne sont pas clairs nous évitent. Avec cette différence qu'étant né sous un ascendant Balance, j'ai un certain sens de la diplomatie. J'évite autant que possible les éclats publics et quand j'ai un compte à régler, j'envoie à l'intéressé un courrier d'un style assez particulier qui s'il était publié aurait le don de mettre tous les rieurs de mon côté. Le dernier a eu pour destinataire un jeune coiffeur assez illettré qui à la suite d'un différent m'a requis d'aller faire des passes en consacrant le reste de mes loisirs à cultiver mon instrument de musique favori.

Voici un extrait de la réponse agrémenté de petits collages en forme de Père Noël, de sapins enneigé et autres sujets festifs : A propos si tu continues sur ta lancée, faire des passes, c'est probablement la seule alternative qui te resteras. Sauf qu'en dépit de la différence d'âge en ta faveur, tu n'as pas plus de chance de faire fortune dans la profession. Que l'on soit coiffeur ou gigolo, le "minimum syndical" c'est un minimum de sens de l'urbanité. Et si le sens de ce mot t'échappe, tu as de très bon dictionnaires sur Internet. Il y en a comme cela une page sur le même ton et dans dans le même style.

Petite précision : pour que ce genre de stratégie soit efficace, il faut donner lecture de l'épître à deux ou trois commères ayant eu à se plaindre de l'artisan... Comme ce sauvageon mal léché m'avait collé à mon arrivée l'étiquette de "pédophile" pour le seul motif qu'en me promenant le soir j'avais croisé 3 fois son groupe j'ai rappelé les faits en précisant : je n'ai pas le moindre souvenir que tu puisses avoir rayonné d'un sex appeal susceptible de damner même un saint ! Imaginez un jeune qui en veut à la terre entière parce qu'il n'a pas connu son père et a été adopté à 11 mois et qui a passé son adolescence à provoquer les gendarmes en utilisant la cabine téléphonique pour les inviter à venir se faire enculer ! Chaque fois que je l'entends causer c'est pour se répandre en amertume et donner le spectacle de ses coups de téléphone agressifs. Résultats lui et quelques autres se sont fait carrément vider d'un café.

Je donne cet exemple pour bien insister sur le fait que la médecine préventive ne consiste pas à bouffer des vitamines et du Lapacho lorsqu'on est atteint par la "cancérophobie". Si on n'est pas capable, lorsque l'on est agressé dans son honneur de répliquer en ne baissant jamais pavillon, il faut évidemment s'attendre au pire bien que la méthode ne comporte aucune garantie. Mais une chose est sûre c'est qu'un être humain qui se trouve socialement dévalorisé est comme un homme mort en puissance. A ce propos, je dois dire que j'ai de l'admiration non pas pour le féminisme mais pour ce que l'on appelle les femmes de tête qui en cas d'abus savent remettre les mâles indélicats à leur juste place. Le problème est que là encore on observe un renversement, trop d'hommes s'écrasent et se mettent à ramper. t

Trouver un juste équilibre dans le bordel ambiant n'est pas chose facile. Néanmoins lorsque l'on vient à vivre dans un espace où tout le monde se connaît, on ne peut faire l'unanimité qu'en se rangeant du côté des puissants. Survivre dans un climat aussi pourri que celui de certains villages sudistes est une gageure. Commencer à se faire respecter ça prend au moins une décennie à moins de n'avoir aucun fond.

Je terminais la réponse à mon lecteur "cancérophobe" par ces propos que j'ai affiné quel peu dans cette version publique.   

Ce que vous pouvez penser du blog en concluant par un "Bof" m'est totalement indifférent mais je voudrais surtout insister sur le fait que la peur dont vous témoignez à l'idée de choper un cancer ne peut pas éviter le danger, elle ne peut au contraire que l'attirer, ce qui revient à dire que pour mettre le maximum de chances de votre côté, il faut commencer par essayer de la dépasser.

Je ne peux pas vous dire comment faire, c'est à vous de trouver sur quel levier il vous faut agir. En fait vous le savez le cancer c'est la menace d'une mort hideuse mais moins quand même que le Sida.

C'est donc de la mort et de ses conditions qu'il faudrait parler et non du cancer. Faut-il exorciser la mort par telle ou telle perspective post mortem à caractère consolant type "paradis" ou à tout le moins absence d'enfer ? Je ne crois pas que ce soit la solution.

C'est un sujet que je trouve intéressant en soi. En ce moment il se trouve que je suis occupé à essayer de d'affiner la comparaison la façon dont les Anciens romains concevaient les relations avec leurs "dieux" par rapport à ce que le christianisme et donc l'irruption du monothéisme a changé durant l'Antiquité dite tardive (II et IVème siècle).

On s'aperçoit par exemple que si le stoïcisme préconisait de ne baiser qu'avec la nécessité de faire un enfant et qu'il a d'une certaine manière fait le lit du christianisme, les raisons invoquées de part et d'autres étaient aussi différentes que le jour et la nuit.

Une parenthèse pour dire qu'on va encore murmurer que le cul serait mon obsession. Si cela permet à ceusses qui ne sont pas clairs vis à vis de cette problématique devenue dominante de se donner le beau rôle, je leur pardonnerai volontiers mais franchement je n'imagine pas un seul instant de recommencer à nouveau le genre de quête à laquelle je me suis plus ou moins livré jusqu'à la quarantaine. Cela n'a plus de sens car sans même parler de défaillances fonctionnelles irrémédiables, j'ai trop la tête ailleurs pour être assuré d'être "réactif" au moment précis où il le faudrait et de toutes façons je n'encours strictement aucun risque d'être détourné de mes méditations plus ou moins amusées.

J'ai sans doute déjà dit que j'ai toujours un peu le sentiment d'avoir été débarqué dans un asile planétaire. Le jeu consiste d'abord a établir de liens de complicité et de solidarité avec les gens qui ont le même ressenti et à repérer les fous dangereux au premier coup d'oeil en sachant éventuellement comment les manipuler pour qu'ils se discréditent quand c'est possible. J'ajoute que Freud nous a rendu un seul service celui de nous obliger à admettre que le désir sous ses diverses formes et sexuel en particulier constitue le moteur qui fait marcher le monde. Pour le reste il a tout faux ! 

Bref étudier la subjectivité du "paganisme" (ou plutôt des paganismes) en dehors des clichés erronés résultant des projections du judéo-christianisme constitue un biais pour affronter plus ou moins frontalement le genre de peur que j'évoque

Ne pas être dupe des convergences apparentes en matière de morale sexuelle entre les philosophies romaines pré chrétiennes et celle de l'idéologie chrétienne, par exemple, n'est en quelque sorte qu'un "préliminaire". Le stade le plus important et le plus passionnant c'est pour finir d'essayer d'entrer de plain pied dans les différentes subjectivités religieuses sans être le jouet d'anachronismes. Je dois à la vérité de dire que je ne suis pas du tout convaincu que les monothéismes aient constitué un progrès. Tout ce que je puis dire c'est que nous devons, pour être équilibré, puiser les motifs de notre "tranquilisation" dans ce monde et pas dans un avenir post-mortem forcément hypothétique. Il est très intéressant de se pencher sur l'art funéraire romain. Je constate qu'au fond il est très clair que ce qui rapproche nos contemporains de nos ancêtres païens c'est le culte catholique et très naïf des saints chrétiens. Mais les "dieux" du panthéon païen étaient tout de même un peu moins "nunuche". Nos ancêtres riaient de leur exploits mythologiques surtout sexuels. Il se trouve dans la philosophie romaine et dans une partie de sa culture un sens de l'économie et de l'équilibre mais je ne suis pas sûr qu'un Michel Onfray soit un guide bien sûr. Je le trouve très sympathique, il s'est certes fort bonifié ces derniers temps mais je ne saurais lui accorder le bon dieu sans une confession. Les romains avait la conception assez vague d'une "providence" et franchement je la crois bien suffisante pour se bien gouverner. Ce "Dieu" (à l'occasion jaloux et vengeur) qui s'impose à nous à tout propos et hors de propos comme un "oeil de Caïn" qui se propose ne nous harceler jusque dans le sépulcre ressemble à mon avis plus à un "diable" qu'à autre chose. Mais bon les goûts et les couleurs... 

Et si cela n'est pas susceptible de lever toute angoisse avoir le courage de se livrer à ce genre d'exercice et de s'y coller grâce à certains travaux historiques constitue pour le moins une bonne distraction qui aide à supporter le caractère excessivement maussade de la crise actuelle. Je ne suis pas sûr que cette recette puisse vous convenir à tous mais son énoncé peut vous inspirer une autre solution.

Je lis actuellement les deux premiers chapitres du volume I de L'histoire de la vie privée sous la direction de Georges Duby et Philippe Ariès. C'est sans doute beaucoup trop ardu pour une majorité de lecteurs. Je propose simplement une direction et en

Lire la suite

18/02/2016 | Lien permanent

Ce qui plombe la médecine, désinformation, mainmise de Big Pharma et Cie

peste.jpgJ'ai de plus en plus de lecteurs (et surtout de lectrices) qui commencent à réaliser qu'il devient de plus en plus difficile de s'y retrouver en matière d'information médicale et que partout les dés sont pipés. Et ce n'est pas trop tôt, le problème étant que je n'ai pas la réponse à toutes les questions et on m'en pose de plus en plus pointues.

La vogue des jus

Je prends cet exemple parce qu'il est caractéristique, il me semble en effet, vu que je suis abonné à des tas de listes qu'il semble y a voir une poussée, une sorte de mot d'ordre pour en faire la pub. Et près ce sera autre chose... Une lectrice vient de réaliser que ses problèmes intestinaux provenaient d'un abus de jus frais fermentés ou pas !

En somme elle découvre la lune. Pour moi qui ait étudié les grandes lignes de la MTC je sais que les chinois évitent le cru, ont pour le cuit un tas de méthodes donc cette vague de pub pour des jus et autre chose cela va direct à la poubelle, je n'ouvre même pas les mails. Bien sûr j'ai été amené à corriger les excès du régime Seignalet qui a certes fait baisser mon cholestérol de 30% comme Seignalet me l'avait prédit dans un réponse mais je me suis tapé un épisode de crampes d'estomac que rien n'arrivait à soulager. Notez que dans ce régime l'exclusion des céréales à gluten et du lait, là aussi c'est "chinois" d'une certaine manière. le plat de résistance chinois c'est le riz, le lait de vache surtout est inconnu, pas de fromage si ce n'est de soja.

Comprenez bien ce qui se passe : vous avez des marchands qui ont besoin de vendre telle camelote, alors on fait passer des articles d'apparence non publicitairse en payant des réacteurs, des espaces qui n'apparaissent pas comme publicitaires. Et ensuite tout un tas de cons et autant de connes s'imaginent rendre service à l'humanité en publiant des décalques de ces articles. Ils n'ont rien essayé du tout mais ils ont trouvé les idées séduisantes et il les répandent.

Un exemple d'avis portant sur les "aphrodisiaques" chez Iherb

Donc la majeure partie des revues de médecines naturelles n'est que pub ou dérivé de pub auquel s'ajoute sur le Web la répétition des mêmes antiennes par des crétins dépourvus du moindre discernement. Prenons les articles d'un groupe dont Dogna et le pivot vous avez sur Internet des articles intéressant sur tel ou tel complément mais dans les commentaires comptez ceux qui en cette circonstance, ou sur les forums, rapportent des bienfaits. Ils sont minoritaires et l'ensemble est contradictoires. Il est rare, sur les sites de ventes que l'on voit se dessiner un semblant d'unanimité.

J'ai regardé les commentaire des produits de cette classe sur Iherb. D'abord ils ne sont pas nombreux, et pour dégager une leçon de tout cela il faut déja un peu connaître les classes de produit dans ce domaine pour deviner ce qui va ressortir.

Je m'explique, vous avez en gros deux classes, des toniques généraux qui par ricochet favorisent l'activité sexuelle, le plus célèbre étant le ginseng et des extraits végétaux un peu plus spécifiques. Ces extraits, quand il agissent, vous devriez vous en douter nécessitent un certain délai, plusieurs jours à plusieurs semaines. Donc il ne va ressortir de tout cela que des avis contradictoires il faut connaître la matière médicale des produits pour savoir que tel ou tel extrait produit des effets mais comme le produit est cher, que d'autre part beaucoup d'acheteur ne donnent pas leur avis et bien au final on n'a pas grand chose à se mettre sous la dents.

Une autre classe de produit est celle qui comprend le Muira Puama et la Yohimbe. Les complexes comportant le second étant interdits d'importation iherb bloquera votre commande. Donc pour les complexes comportant le second produit vous allez voir des avis favorables mais si cela vous intéresse vous allez être frustré de ne pouvoir les quérir. Seulement il y a là un problème : ces extraits font monter la tension et sont donc à risque ! Or les molécules de la catégorie du sidénafil (Viagra, Cialis, Levitra et Cie) c'est autre chose. La Viagra a été inventé en vue de soulager l'angine de poitrine donc en provoquant une hypotension et les érections sont un effet secondaire. Donc il semblerait qu'on ne risque pas d'hypertension tout en obtenant le résultat désiré en dessous de la ceinture. Ce que je n'arrive pas à savoir c'est en quoi réside cette action apparemment contradictoire. Maintenant les notices ne nous éclairent pas : je n'arrive pas à déterminer en quoi consiste le risque cardio-vasculaire qui serait plutôt de l'ordre de l'hypotension. Mais j'ai souvenance de troubles visuels.

Or il y a 5 ou 6 ans, j'avais pu confectionner un volumineux dossier techniques sur ces produits qui parait avoir disparu de la toile, et je ne crois pas l'avoir conservé car cela doit remonter à environ 8 ans mes murs n'étant pas extensibles. Donc il va falloir, si je veux comprendre que je me tape l'étude de la biochimie de l'oxyde nitrique. Vaste sujet qui n'est jamais présenté de façon synthétique et j'ai d'autres soucis car là c'est pure curiosité. Mes possibilités d'expérimentation étant limitées par le caractère usager de l'expérimentateur. 

Enfin si quelqu'un à des lumières sur la contradiction repérée ci-dessus, je suis preneur car autant chercher une aiguille dans un tas de foin, sans la chance, l'errance est garantie...

L'amateurisme en homéopathie

La matière médicale de Boericke est une référence pour les "pros". Elle est vaste et on en a presque fait un livre de poche. Ce qui tend à la rendre illisible mais passons. Il y a une notice sur la Yohimbine mais un oeil expert comme le mien peut deviner qu'il ne s'agit pas d'une pathogénésie hahnemanienne. Ce ne peut être qu'une sorte de notice basée sur la toxicologie du produit a dose relativement pondérale. Cela fait une quarantaine d'année que je potasse la littérature homéopathique, je le devine parce que chez Voisin les vraies pathogénésies sont distinguées de l'emploi des TM et des basses dilutions.

Bref, la matière médicale de Boericke reste un travail d'amateur et il aurait fallu que les éditeurs prennent l'initiative pour chaque notice de rappeler les auteurs des pathogénies et la date en distinguant justement les unitaires qui n'en ont pas. Donc avec celui évoqué on retrouve les insomnies et les maux de tête des obsédés qui prennent trop de la chose dans l'espoir de bander comme des cerfset au total on n'apprend strictement rien. En revanche Cantharis, qui a donné la teinture d'une mouche spéciale que les libertins utilisaient pour leurs RV galants de 5 à 7, dispose d'une vrai expérimentation.

Les contradiction des régimes diététiques

Prenons l'exemple des régimes à polarité cardio-vasculaire : le régime académique c'est surtout pas de graisses saturées, ce qui a donné lieu à des excès d'Omega 6 avec l'abus de tournesol. On revient à l'olive et au régime crétois. Et chez Taty qui s'inspire d'auteurs anglo-saxons on revient aux graisses de saturées notre régime d'avant la guerre (beurre, saindoux, lait bio et cru etc...). On m'a vanté récemment un régime d'un américain (Douglass ?) dont je n'ai pas encore passé le livre à la traduction et c'est suppression de tout corps gras, des oeufs et je ne m'en sors pas pour tenter une synthèse car le site du personnage est extrêmement touffu et très américain : en fait il vend surtout des stages avec pension de régime dans des hôtelleries de luxe aux USA, de toutes façons inabordables pour nous autres. Difficile de s'y retrouver !

Je me rappelle que je m'étais entiché du régime dissocié de Shelton mêlé de macrobiotisme au début des années 80. C'était à l'époque où je passais plusieurs heures par jour sur les bancs d'un Conservatoire à travailler de la musique française. J'ai fini par avoir mal aux fesses et c'est par hasard que dans le cadre d'une association occupée de musique ancienne quelqu'un m'a mis la puce à l'oreille au sujet d'un risque de désassimilation qui l'a été confirmé par une certaine littérature. Même genre de mésaventure à propos du régime Seignalet. J'arrive chez un ex camarade gay pour la maintenance de son instrument et on il me regarde de la tête au pied, et me demande : qu'est-ce que t'as foutu, t'as plus de cul !  Il fallait le regard d'un expert pour voir un changement sans doute assez subtil parce que je n'avais pas mal au derrière en restant assis.

Tout cela pour dire que les régimes inventés par des occidentaux sont délicats à manier. En revanche la diététique type MTC a derrière elle des millénaires d'expérience mais elle est complexe, très complexe. Donc je garde en mémoire ce que j'ai appris de la Chine. C'est en devenant spécialiste du I Tching a une certaine époque que j'ai commencé à sortir du carcan philosophique occidental qui tient de l'enfermement dualiste. Mais enfin j'ai pas encore les yeux bridés et je ne sais pas trop cacher mes sentiments. Etre "transparent" m'est bien difficile !

Avenir de la médecine

Je vois que beaucoup de gens n'ont pas encore compris que s'il existe des remèdes naturels opérants, la médecine ne reviendra jamais en arrière bien au contraire. Il y aurait des possibilités de faire des économies mais ce n'est pas le souci des Caisses d'Assurance Maladie, des tas de gens puisent dans ses caisses et ont a ouvert un crédit illimité en faveur de Big Pharma. Plus les nouveaux médicaments sont chers plus on les rembourse tout en déremboursant des médocs qui l'ont été pendant des années en découvrant tout d'un coup que le service médical rendu serait insuffisant.

Cela ne changera pas et ne fera qu'empirer : la suppression d'un service de cancérologie du Dr Nicole Delépine est symptomatique. A présent la SS se doit de financer sur nos cotisations l'expérimentation in vivo des nouvelles chimos, alors il faut pour faire place nette à cette nouvelle opération de pompage de fric provoquer l'oubli des chimios qui ont marché et qui dans certains cas sont incontournables. Il y a des cancers qui sont traitables par des méthodes alternatives d'autres pas et dont les chimios sont cardio toxiques.

Foutez vous dans la tête une bonne fois pour toutes que ce qui n'est pas brevetable n'a aucune chance d'être commercialisé. En revanche tout ce qui est compléments et alternatives tombées dans le domaine public donne lieu à toutes sortes de manipulations de désinformation pour permettre à un tel ou un autre tel de faire émerger son produit. En ce moment c'est argent vraiment colloïdal contre argent ionique mais dit à tort colloïdal. Dans quelques temps ce sera autre chose !

Mettre le doigt sur ce type d'arnaque manipulatoire, c'est à peu près tout ce que je peux faire hormis expliquer à des lecteurs ce que des spécialistes ont omis de leur expliquer en leur imposant tel ou tel traitement. Et dans bien des cas, il est trop tard pour penser à une solution alternative. C'est le cas lorsqu'on est dans le "lésionnel" telle une dilatation ventriculaire suite à tel type de chimio anticancer. Dans le cas qui m'a été soumis elle était probablement inévitable avec l'allogreffe. Donc j'en suis a devoir potasser les classes de remèdes cardiologiques pour pouvoir dire que telle ordonnance est correcte, que l'on ne peut pas éviter un bétabloquant mais que tel type de bétabloquant (en l'occurence un générique du Triatec) provoque un type de toux particulier et que si cela se produit il faudra changer le traitement.

Enfin cela fait au moins trois fois que je vois dans mon entourage immédiat ce type d'effet indésirable que les toubibs n'ont pas l'air d'être sensibilisés. Ainsi on propose une pile à un ami qui a pris de la Cordarone avec les inconvénients connus au niveau de la thyroïde. Or ce dernier vient d'apprendre d'un copain qu'il a eu le même problème que le Cardensiel a pallié sans effets indésirable. C'est ainsi que je découvre une classe de bétabloquants que j'ignorais. Alors je cherche une vue synthétique. Le Vidal donne bien une classification avec tous les produits commerciaux existants dans le domaine mais alors pour distinguer chaque classe, rien de synthétique, il va falloir bosser au moins 8 jours.

Enfin croyez vous que sur ce point un toubib en sache plus que moi. Certains généralistes branchés cardio peut-être en fait j'en doute. Il est clair qu'il sont formatés par un enseignement venant en droite ligne de Big Pharma et que pour le choix parmi de nombreux concurrents, ils n'ont à leur disposition que quelques "recettes" pour cadrer le sujet. Franchement 6 mois de stage en cardio et je crois que ferai autant sinon mieux que la plupart des généralistes...

Bref, cette situation lamentable ne fera que croître et embellir ! Le "Système" est parvenu à pratiquement éliminer tous les généralistes qui avaient oeuvre dans l'alternatif, le "cancer" est une chasse gardée et avec la jeune génération en train de prendre la relève c'est fini. Il n'y a que la rentabilité et la recherche d'un minimum de confort, donc dites vous bien que c'est foutu ! Si chaque citoyen ou si une personne par famille ne décide pas d'acquérir le minimum de culture médicale pour recouvrer un minimum de discernement et d'autonomie en sachant traiter certaines urgences et en s'appliquant à la prévention on va arriver à un résultat paradoxal. On a fait de réel progrès mais ils vont nous échapper complètement et le résultat sanitaire, avec en plus la pollution généralisée, on va finalement retomber en une sorte de "moyen age" encore qu'on l'a odieusement noirci.

Il n'y a plus de garde de nuit, il n'y a plus que les urgences parfois à plus de 50 km et là ça risque d'être la "cata" car je vois les erreurs et les accidents se multiplier dans les cliniques jadis cotées. Un enfant vient de mourir lors d'une opération de l'appendicite par de véritables "bouchers", à Nice dans un hôpital spécialisé envers l'enfance. Des opérations banales (hernies) menacent de tourner à la catastrophe, hémorragie interne. C'est le scandale tout le monde en parle mais oubliera vite. Mille fois hélas... Oh cela devient facile la médecine et la chirurgie comme il est connu qu'il n'y a pas de risque zéro, qu'il y a des assurances, les "bouchers" sont assurés de l'impunité. 

Donc la première chose à faire. Exigez de votre médecin des explications sur le ou les traitements préconisés, il vous les dois ! Vous n'êtes pas un cobaye. Si vous avez un traitement de longue maladie, réclamez des ordonnance à renouveler sur trois mois et refusez de l'engraisser en étant contraint de le visiter tous les mois. Quand je vois un Maire, médecin et un pilier de l'Eglise pratiquer ce type de parasitage, je me dis qu'à part des beaux monuments et quelques merveilles artistiques, le catholicisme n'aura pas laissé beaucoup de traces.

Il est vrai que je vis dans une région qui n'est ni chrétienne ni païenne. Les païens avaient des qualités que j'apprécie même s'ils n'avaient pas aboli l'esclavage. Ici sauf quelques exceptions tout le monde profite de tout le monde. Il faut dire que beaucoup d'étrangers au pays ont gravement influé sur la mentalité. Mais il reste ici des descendants de "barbets", ce sont en fait des gens qui sous prétexte d'opposition à la révolution française ont jeté des français dans un ravin près de Levens. J'ai vu que l'on s'apprêtait à honorer leur mémoire... Or ce que j'en sais c'est qu'en fait c'était des gens de sac et de corde qui en certaines auberges examinaient les voyageurs sur la route de Turin pour les détrousser en tendant des embuscades dans les col. Quand j'apprends en un certain endroits s'il y a eu une colonie de barbaresques qui s'est mélangée à la population, une certaine mentalité complexe et typiquement parasitaire s'explique.

A ce propos Eric de Montgolfier, que j'ai croisé jadis dans les couloirs d'un certain Palais vient de sortir un livre qui célèbre la mentalité que j'évoque laquelle est caractérisée par l'arrogance du pouvoir. Les politiques ici sont plus puants qu'ailleurs mais le phénomène tend à s'égaliser partout. Sauf qu'ici on n'a peur de rien ! 

Bref la médecine et la peste tendent à se confondre !

Lire la suite

12/11/2014 | Lien permanent

A propos de questions posées (sur le protocol de Rath)

question-mark.jpgOn me pose de plus en plus de questions vagues qui ne peuvent donner lieu à des réponses vraiment constructives. Un exemple : on me parle d'hypertension et on me demande dans le même souffle ce que je pense du protocol de Rath. Ce qui m'est dit laisse entrendre que la personne pense souffrir d'athérome or il n'y a que deux moyens de le diagnostiquer soit on souffre d'angor et la coronarographie va révéler une sthénose d'une ou plusieurs artères ou il fautdrait faire une coronarographie or c'est un examen invasif que l'on ne saurait entreprendre par plaisir.

Quant à savoir ce que je pense du protocol de Rath, il n'est sans doute pas dangereux mais quand à en mesurer les effets, pas d'autre solution que la coronarographie et on retombe sur l'impossibilité de pratiquer une telle investigation rien que pour voir... Car aucun autre examen ne peut renseigner sur l'état des artères d'un patient...

Donc ma conclusion est que l'on peut faire le protocol de Rath par acquis de conscience mais sans être sûr d'un effet. Ne pas oublier que Rath est et reste un marchand de compléments et il a été épinglé pour divers dérapages. Voir ma note à ce sujet... Cette note évoque des délires au sujet de la formation de l'Union Européenne.

Quant à la formation de l'Europe, si vous souhaitez des renseignements fiables à ce sujet, voyez les vidéos de conférence de l'historienne Lacroix-Riz. Quant aux "racines financières" du nazisme d'une part et du communisme d'autre part (que l'historienne communiste ne poiuvait évoquer...), je vous recommande les travaux (désormais quasiment introuvables) de P.-F. de Villemarest. Ce qui ressort en définitive c'est que les Américains ont tout fait depuis la fin du XIXème siècle pour prendre pied en Europe et en Russie et nous imposer leur mainmise commerciale. Au lendemain de la dernière guerre, leur poussée occulte en faveur de l'UE a viser à foutre la pagaille car avec l'Europe des douze c'était déjà une gageure que de s'accorder et à présent avec 23 partenaires, dont certains sont largement à la traîne ça relève d'une pure impossibilité. Enfin, je ne peux citer tous les travaux qui convergent vers ces hypothèses car j'ai mis deux décennies à en faire le tour.

Lire la suite

10/05/2013 | Lien permanent

Les armes secrètes de la CIA

CIA.jpgJe vous suggère, en complément de ce que j'ai indiqué dans une note précédente au sujet de la récupération par les américains du trésor du Lys d'Or comme fruit des rapines des Japonais sur toute l'Asie, de vous procurer un livre intitulé Les armes secrètes de la CIA, et vous finirez peut-être par comprendre à quel genre d'influence criminelle la France s'est soumise. Et tout particulièrement en ce qui concerne le gouvernement actuel devenu le chien courant des américains. Rappelons qu'on refuse de livrer un porte avion qui a été payé, il va donc falloir rembourser sans parler de l'impact que ça va avoir sur les commandes futures...

Ce livre touche directement au domaine de la médecine. Les américains se sont passionnés pour le "lavage de cerveau" et ont dépensé des sommes astronomiques pour financer à travers le monde des expérimentations criminelles qui font dresser les cheveux sur la tête. Mais ne pensez surtout pas que c'est terminé : les pratiques du fameux Dr Cameron étaient encore en usage dans les hopitaux psychiatriques français des années 60. Lisez L'Ile aux fous d'un certain Soubiran en sachant qu'il n'a décrit qu'une faible partie de cette horreur...

Vous avez avec les deux ouvrages cites deux aspects complémentaires des délires de la guerre froide. Il me reste un point à éclaircir, d'après Pierre-François de Villemarest et selon ces deux livres, Les sources financières du nazisme et Les sources financières du communisme c'est, en simplifiant, Wall Street qui aurait largement contribué à la fabrication de ces deux plaies pour des raisons de commerce. Il s'agissait pour l'Allemagne nazie de préserver les intérêts des industriels américains et de leur cousins germaniques en sciant à la base le Traité de Versailles. Concernant la Russie le financement du bolchevisme avait pour but de faire sauter le tsarisme et les barrières commerciales qu'il impliquait.

Dans le cas du nazisme, Hitler semble avoir échappé aux contrôles américains d'où l'entrée en guerre des USA qui n'a pas été un sauvetage gratuit, loin s'en faut. Côté soviétique le complot semble avoir foiré. Enfin dans un cas comme dans l'autre les américains sont passés maîtres dans la fabrication et la manipulation d'entités qui leur retombent sur la gueule. Après l'instrumentation de Ben Laden et la destruction de tours jumelles (largement aidée par un plastiquage à la thermite de ce gros bazar), voici que l'on découvre que le nouveau califat en Syrie c'est encore leur oeuvre, tout comme ils ont largement boosté les prétendues "révolutions" printanières arabes. Avec pour résultat de faire sauter toutes les barrières à l'abordage de l'Europe par toutes sortes de populations africaines par l’île de Lampedusa interposée. Il faut manifestement se préparer des abris.

Les niçois ont a leur disposition Peira Cava (des caves dans la pierre) lieu connu pour ses cavernes qui servaient de glacière avant l'invention des frigidaires. Pour ceux qui ont de l'argent, il y a là un investissement à faire mais on m'a dit qu'il fallait composer avec une population composée pour une large part de "cas sociaux", c'est, avec un autre village, célèbre pour ses crèches, une sorte d'annexe de l’hôpital psychiatrique du secteur que les Niçois appellent familièrement "Sainte Marie". Et récemment, un retraité a failli se faire descendre par un collectionneur d'armes vivant aux frais de la princesse, car on paie à ces gens là les loyers des appartement et c'est une très bonne affaire pour les rentiers locaux.

Enfin, avec un peu de chance, gay ou pas gay, le FN va bien finir par mettre bon ordre à ce gaspillage facteur d'insécurité particulièrement scandaleux !

Pour en revenir au bouquin ci-dessus : il y est question d'un manuel d'assassinat et bien le voici :

http://www.wikistrike.com/article-le-manuel-d-assassinat-...

Voilà le monde dans lequel nous vivons et l'église catholique voudrait que l'on continue a ne copuler qu'avec des "meufs" pour perpétuer cette très sinistre comédie ! Non pour moi c'est merci bien allez vous faire f.... ! Je ne veux pas faire de propagande mais je pense que préférer les garçons c'est bénéficier d'une chance inouïe : on limite les frictions avec des créatures souvent irrationnelles voir sournoises et en ne faisant pas d'enfant on échappe dans une assez large mesure à l'emprise du "Système" qui impose vaccinations, formatage mental par l'école publique plus l'obligation de travailler pour gagner moins. Cerise sur le gâteau, on fait chier les marchands en ne consommant que le strict nécessaire ! Et ça c'est encore ce qu'il y a de plus jouissif ! Faire raquer tous les trafiquants et les escrocs tous menteurs comme des arracheurs de dents avant de les condamner à la faillite, quel pied si tout le monde s'y mettait !  

Lire la suite

14/12/2014 | Lien permanent

Alimentation médicatrice, mieux que Kousmine et Seignalet : les ”topos de Taty”

tati01b_small.jpg

Sur la maladie de Lyme voir impérativement la dernière note la concernant :

http://silicium.blogspirit.com/archive/2012/09/19/la-mala...

La citoyenne dont il va être question se présente comme chercheuse en cuisine, Inventeur de la non-cuisine, Courtière en régimes-santé. On pourrait préciser qu'elle est hostile aux régimes d'enterrement car elle aime manger...

Mon attention a été attirée sur les publications de cette naturopathe belge qui a publié plusieurs petits livres et une revue. D'un côté surtout des recettes de cuisine et de l'autre des monographies autour de différentes pathologies qui se recoupent quand aux causes multifactorielles et aux moyens de les traiter. Les naturopathes qui suivent cette piste basée sur des travaux de chercheurs et de thérapeutes anglo-saxons qualifient ses livres et ses séminaires de "bordéliques".

Je ne suis pas en mesure de morter un jugement car il y a beaucoup à lire mais le fait est que quand on débarque sur son site on est vite un peu noyé par l'abondance du propos (FAQ), la référence à des concepts censés être connus et aussi par le nombre de publications qu'il faut sans doute prendre dans l'ordre adéquat après avoir réuni entre 6 et 10 titres différents ce qui représente un investissement non négligeable.

A ce propos, j'ai noté que l'auteur se plaint que les Editions Amyris qui proposent encore 3 de ses titres ne lui auraient pas payé ses droits d'auteurs. Aussi la dame a t-elle fondé sa propre maison d'édition et on peut constater qu'en matière de publicité elle sait se vendre, bien qu'elle soit pratiquement inconnue dans l'hexagone.

Projet de recension : appels aux dons pour l'achat des monographies

La matière étant extrêmmement touffue quoique prometteuse, si l'on daigne faire appel à la reconnaissance du petit cochon rose (qui chôme en ce moment et aimerait agiter sa petite queue plus souvent) je propose d'investir et de constituer des résumés de la matière principale car bien évidemment dans ce genre de livre les exemples de succès et les illustrations tiennent la plus large place. Or ce sont les principes et les données méthododiques qui nous intéresse et qu'il faudrait résumer. Et je note à ce propos qu'en fait de synthèse, on ne trouve rien...

Les naturopathes qui diffusent à l'intention de leur propres patients des données venant de Taty Lauwers m'ont paru incapables de résumer les données fournies. J'ai sous les yeux deux exemples, celui concernant la manière de faire le bouillon de poulet et une méthode de prise de tension qui permet de cerner la nature et la gravité d'un état de fatigue. Pour le "bouillon" ça va encore, mais pour la prise de tension, on aurait pu résumer le propos par 2 ou 3 schémas graphiques qui eussent éviter un "baratin" qui embrouille. Je suis un "visuel" et j'aime avoir des images pour fixer ma mémoire.

J'ai demandé des services de presse mais je n'ai pas eu de réponse. Ainsi dans la mesure où il ne me coûte rien de partager le fruit de mes lectures et que d'autre part l'effort consistant à rédiger une synthèse est favorable à l'exercice de la mémoire, je trouverais assez normal que les lecteurs qui souhaiteraient en savoir davantage avancent chacun tout ou partie du prix d'un des livres (22,00 € + port) sinon c'est entre 600 et 1000 pages qu'il leur faudra acquérir et assimiler. Ce qui ne me semble pas si évident.

Les limites du régime de Seignalet

Le régime de Seignalet qui est en gros est un mixage du régime crudivore de Burger et de Kousmine a contre lui deux inconvénients majeurs : le cru n'est pas bon pour tout le monde et en particulier pour ceux qui souffre d'une inflammation intestinale (rectocolite, maladie de Crohn) et la pratique de l'éviction des céréales et des laitages n'est envisageable que temporairement le temps de calmer le jeu. J'ajoute que le fait que le Dr Seignalet soit décédé d'un cancer du pancréas laisse à penser que l'excès de crudités ne lui aurait pas réussi.

J'ai expérimenté ce régime avec un certain succès : digestion hyper rapide au point d'avoir fin une heure après un repas et impossibilité de se jeter sur une viennoiserie ou une pâtisserie. Si certains paramètres ont été améliorés je me suis retrouvé avec des crampes d'estomac que j'ai eu bien de la peine à maîtriser.

Des présupposés moins systématiques

J'ai du imprimer et lire 300 pages tirées du site de l'auteur. On peut constater en parcourant ce qui est accessible que l'auteur après avoir été influencée par un certain systématisme au demeurant très français chez Seignalet qui est un pur cartésien est sortie progressivement de ce carcan. D'abord elle connait la diététique ayurvédique, la diététique chinoise (différents types de Yin et de Yang), s'est intéressée au régime des groupes sanguins et a trouvé son salut chez des chercheurs et des thérapeutes anglo saxons totalement ignorés sous nos latitudes.  Elle dénonce à juste titre des anomalies comme le rejet des cérales au profit du soja (Seignalet) fort sujet à caution, enfin la dysbiose intestinale est au centre de ses préoccupations. Or je suis convaincu que tout le mal ou presque commence par là et que c'est un des plus puissants dénominateurs communs des nouvelles pathologies.

Les ouvrages principaux

Je vais en présenter quelques uns en précisant que si l'on veut s'en faire une idée il convient de se borner à imprimer la plaquette de présentation en pdf qui donne la table des matières et le sommaire. pour juger de l'intérêt d'un livre la table des matières (qui manque souvent) est primordiale. Or les tables tendent a démontrer une certaine tendance à l'exhaustivité. Et cerise sur le gateau, l'auteur donne dans chaque monographie un index. Cherchez donc les livres pourvus d'un index : ils ont la queue courte preuve de beaucoup d'incompétence voir d'un foutage de gueule assez généralisé. Oui je le dis car cela fait 30 ans que j'observe l'évolution de l'édition française dans divers domaines et c'est la CATASTROPHE: on fait des tas de livres creux avec beaucoup d'air dedans et aucune matière palpable. Et la sacro sainte liberté d'opinion nous coûte cher en terme de déforestation !

L'auteur est dotée de beaucoup d'humour, on va le voir !

Qui a peut du grand méchant lait ?

laitcoverp1_small.jpg

Le paysage a tendance à se partager entre lelobby "prolait" et les "antilaits" dont Thierry Souccar est l'actuel chez de file vivant. Et dans ce dernier cas c'est au prix de raisonnements simpliste : le lait est pour les veaux ou les bébés dont pour les adultes c'est caca.

La vérité est bien différente, à savoir que la majeure partie des problèmes vient de la dénaturation du lait du fait des vaches qui ne broutent plus guère et par les traitements ignobles infligé au produit de l'animal sacré des indiens. S'il est exact qu'il y a des gens qui devront se passer ou se méfier des laitages à vie, à condition d'écarter les produits merdiques d el'industrie laitière (avec ou sans bifidus, cette engeance qui fait grossir et rend agressif mais c'est bon pour cloner des technico-commerciaux offensifs et détestables...), il s'avère possible dans certains cas d'utiliser du lait et du beurre cru (que l'auteur rient en haute estime) ou des laits fermentés mais sans excès.

 

Du gaz dans les neurones (la dysbiose intestinale)

gazcoverp1.JPG

Ce livre est à mon avis essentiel. Le précédant a surtout pour intérêt de faire l'inventaire des dénaturations des produits laitiers. Quand à déterminer qui peut consommer des laitages c'ets une autre affaire et une affaire de "profil", or je ne vois rien dans les table consultées qui aborde cette question. Raison pour laquelle il me faudra sans doute tout lire pour débusquer des indications pratiques.

Le problème de la dysbiose est essentiel. Le livre n'épuise certainement pas le sujet car ainsi que je l'ai dit il faudrait remettre en honneur les fameux nosodes de Bach mais quel homéopathe les maîtrise encore ? J'ai la doc technique mais je ne m'aventurerai pas à les utiliser.

Le problème de la dysbiose c'est qu'elle peut être entretenue d'abord par les glucides et je rappelle que pour aider à la levée de la pâte à pain on met en plus du sel un peu de sucre dans la cuve de la machine. J'étais arrivé à la conclusion que les bureaucrates et les retraités bouffent trop de sucre lents. Or l'auteur a déniché un régime de "glucides spécifiques" qui m'intéresse.

Le Dr Donatini met en garde contre les prébiotiques (fibres) et propose des mycéliums de champignons certainement très faiblement dosés et broyés assez sommairement avec les écorces ce qui réclame des traitements longs avant d'être efficaces. A ce propos j'ai eu confirmation que l'ARS a fait une descente dans sa boutiques et qu'une audience a eu lieu, on devrait savoir le résultat du jugement assez rapidement. C'était bien ce que je pensais : une histoire d'allégations incompatible avec la vente de produits sous le statut des compléments alimentaires. Or un aliment n'est pas censé guérir de sorte que sauf exception les médecins ne se préoccupent de diététique que pour préconiser des régimes éculés, inopérants et finalement nocifs.

Le régime "nouvelle flore" inspiré du régimes des "glucides spécifiques" va plus au coeur du problème puisqu'il consiste d'abord à affamer les bactéries intestinales indésirables en ne donnant que des glucides simples (monosacharrides) dont la digestion est aisée et complète de sorte que les "bestioles" n'ayant rien à bouffer, elles sont contraintes de réduire leur population. Des probiotiques (yaourt maison) (ou K-Philus) font le reste. ceci est un résumé simpliste. La difficulté réside dans la nécessité d'un "profilage métabolique" au sujet duquel on ne trouve pas grand chose sur le site et dans les livres. L'auteur renvoit les demandes sur les "coachs" qu'elle a formés...

Pour qui sonne le gras ?

grascoverp1.JPGA propos de gras voilà une monographie qui sans aborder le problème de la chasse au cholestérol à coup de statines et à doses massives tend à réhabiliter pour certains patients le gras et même les graisses animales. Avec la découverte de lipides dont on ne nous parle jamais comme la graisse de malme non hydrogénée qui aurait la particularité de resserer les intestins poreux.

C'est aussi et plus ou moins indirectement un petit livre qui m'a bien l'air de remettre en cause la vogue trop exclusive des Omega 3.

S'y retrouver dans les différentes classes de lipides n'est pas une mince affaire. Je viens seulement de trouver un tabeau comparatif que j'ai pu passer à l'OCR et transcrire sous Excel afin d'opérer des classement par type de lipides.

C'est sans doute le livre de la série qui sera le plus difficile à avaler pour la plupart d'entre nous puisque les graisses animales (saturées) sont plus ou moins réhabilitées. On envisage ici la possibilité d'un accord avec la médecine ayurvédique ou le beurre sous sa forme clarifiée constitue un pilier de la cuisine indienne. Mais ça dépend des doshas !

Il existe plusieurs tests sur Internet pour déterminer le sien. Celui-ci qui est manuel est le plus détaillé. Malgré mon côté apparement très colérique, je suis assez formement Kapha ce qui peut surprendre ceux qui ne connaissent que mon blog. Mais le monde n'étant qu'apparence mes interlocuteurs sont souvent assez surpris au téléphone de ne pas avoir à faire avec un excité... La pratique des tests est des profilage est toujours très délicate car il n'existe pas de type pur et il est souvent difficile de choisir entre 3 options.

En cas de doute ce test permet de cocher 2 colonnes sur trois...

Pour la MTC je ne connais que les 2 volumes signés Eysallet, Guillaume et Mac-Chieu et aucun questionnaire.

Canaris de la modernité

canaricoverp1.jpgDeux autres monographies s'intitulent Gloutons de Gluten et Cinglés de sucres. Je n'en dirai rien, les titres sont assez transparents. A mon humble avis si ces titres sont très porteurs en terme de vente, ils fractionnent la matière étudiée d'une manière qui n'en facilite pas la synthèse et cela aboutit forcément à des répétitions et à une dispersion des éléments utiles.

Pourquoi parler de "canaris" ? Les canaris servaient autrefois à détecter dans les mines la menace du grisou. Quand un des oiseaux mourrait ou tournait de l'oeil les mineurs se barraient vite fait en emportant la précieuse cage. Les "canaris de la modernité" et bien ça rassemble toutes les sujets, des enfants principalement, qui sont devenus hypersensibles à toutes sortes de polluants d'où la multitude des nouvelles pathologies (hyperactivité, autisme, inflammations intestinales etc...).

J'arrête là mon évocation. Vous êtes assez grands pour aller voir vous même le site et découvrir le reste et lire tout ce qui est mis à votre disposition. Mais je doute que vous puissiez en tirer autre chose qu'un vague espoir n'étant pas certain que vous avez peut de chance en lisant ces monographies de pouvoir en tirer des indications pratiques pour votre gouverne.

Je renouvelle donc ma proposition de les lire pour vous et de proposer une synthèse. C'est en haut et à gauche pour les participations....

Candidose et candidose...

L'auteur semble distinguer deux type de candidoses, la candidose classique (vaginale notamment comme effet secondaire notamment de l'abus d'antibiotiques) et une candidose systémique sur laquelle je n'ai pas trouvé d'éclaircissement. Mystère pourt l'instant.

Un espoir pour dans les fibromylagies, les maladies auto-immunes (SEP, polyarthrite), Crohn etc...

On retrouve l'idée que ces maladies ont le même fond commun de dysbiose et qu'il n'y a pas tellement lieu de se poser la question de savoir si la fibromyalgie, la SEP, Charcot seraient des déguisements de la maladie de Lyme car le traitement alimentaire aboutit à des solutions plus ou moins communes.

J'étais très occupé ces derniers temps à essayer d'orienter trois ou quatre correspondantes manifestement atteintes de Lyme et un cas de Crohn m'est tombé dessus parmi des gens qui me sont relativement proches.

Je dois dire que la découverte des monographies de Taty me laisse quelque espoir raisonnable de pouvoir avancer des solutions naturopathiques alors que récemment encore je doutais des possibilités en cette matière. Certes je persiste à penser qu'il faudrait être médecin et naturopathe pour commencer à être complet et avoir les mains relativement libres mais les choses étant ce qu'elles sont, faut pas rêver !

Conclusion provisoire

Les monographies évoquées sont  de nature à bousculer complètement les idées que l'on peut avoir sur la diététique. Elles bousculent non pas seulement les recommandations académiques officielles (recommandations que je qualifierai de "profanes" car la médecine dite "officielle" se contrefout royalement de la diététique et tend à vouloir imposer à tous les même "régime antigras" avec 5 fruits et légumes (pestiférés) rien que pour booster le commerce du maraîchage empoisonné) mais également tous les systèmes de régime existants qui il faut le dire tendent à une sorte de "standardisation" alimentaire car du côté alternatif un schéma plus ou moins apparenté au "seignalétisme" tend à dominer le tableau. Rien qu'avec ce que l'on trouve sur le site de Taty, il y a bien de quoi se trouver complètement déstabilisé. Et ce que je me demande (et je ne le saurai qu'après avoir lu les monographies) c'est dans quelle mesure l'auteur fournit les notions suffisantes permettant d'effectuer le "profilage" déterminant quant au choix de la stratégie à adopter.

La lecture de la FAQ lorsqu'est évoqué le cas d'enfants "canaris" hyper réactifs fait peur quand à la complexité du problème quant aux rechutes possibles tenant à des causes qui sont loins de sauter aux yeux. 

Les vertus du bouillon de poulet

On a attiré mon attention dnas le même temps sur les vertus du bouillon de poulet qui avec un régime d'exclusion pour commencer consistue un piste à suivre.  Le régime de purification appelé Khichadi de la diététique indienne c'est au fond du Seignalet en mode exotique et ça évite de se casser la tête. Seulement je note en passant que puisqu'i

Lire la suite

15/06/2013 | Lien permanent

Encore quelques remarques diverses à propos de l'homéopathie

homeopathie-fringale.jpgA gauche l'image la plus trompeuse de l'homéopathie qui se puisse imaginer. Une image certainement boironesque....

J'ai entrepris un "état des lieux" sur l'homéopathie en France du fait de la directive européenne en cours d'application, malheureusement je n'arrive pas à la finaliser pour 36 raisons.

 

 

  1. Il est difficile de joindre les personnes susceptibles d'apporter des réponses.
  2. Il faut pouvoir poser les "bonnes questions", ce qui n'est pas évident à priori.
  3. Visiblement le personnel des labos ne se soucie pas de savoir si l'ANSM n'est pas en train d'outrepasser la loi cadre que constitue la directive dans le but de tuer l'homéopathie conformément à une tradition d'hostilité bien française, hostilité qui concerne également les compléments alimentaires.
  4. Les médecins homéopathes qui sont souvent totalement ignorants en matière juridique ne font pas la différence entre les exigences s'imposant aux laboratoires de production d'avec les règles s'imposant aux préparatoires d'où le sentiment que le gouvernement leur aurait fait un cadeau en libérant les souches à partir de la 12 CH...
  5. Il est quasiment impossible de trouver la liste des 1163 remèdes homéopathiques remboursés et le personnel de tel syndicat homéopathie est incapable de la fournir et confond cette liste avec celles des souches homéopathiques pouvant entrer dans les préparations magistrales.
  6. Les gens de l'ANSM qui sont grassement payés et sont en charge des questions touchant l'homéopathie sont injoignables.
  7. Reste les très nombreux problèmes en rapport avec la pratique correcte de l'homéopathie. 

Voyons ces points en détail...

Point 1 : il s'agit des laboratoires et des préparatoires. Soit le téléphone ne répond pas soit les responsables négligent de rappeler. Je pense au préparatoire des Archers (Epernay) et à la pharmacie Saint Joseph (Le Mans) qui est un autre préparatoire et qui auraient pu m'aider à préciser certaines hypothèses.

Point 2 : Poser les "bonnes questions" n'est pas chose évidente pour de multiples raisons. Il est difficile de faire la synthèse entre le contenu proprement homéopathique de la directive et ce qui est imposé en France aux labos de production d'autant plus que les justiciables français courbent l'échine devant l'administration sans se préoccuper de savoir si la France n'irait pas au delà des normes.

J'ajoute que quand on pose les "bonnes questions" on n'a pas forcément de réponse. Un exemple : Boiron a prétendu avoir écarté le chauffage des souches d'origine biologique suite à une étude de l'Institut Pasteur de Lille qui aurait prouvé l'absence de contamination possible à partir de la 4 CH ou 8 DH de sorte que les dilutions réputées excitatrices de l'organothérapie à forme (d'apparence) homéopathique sont interdites en France.

J'ai questionné l'Institut on m'a répondu gentiment et dirigé vers le service le plus apte à avoir traité la question en m'invitant à contacter par email le biologiste responsable. Ce dernier m'a répondu non moins gentiment qu'il n'a aucun souvenir de cette étude mais que des labos ayant été revendus, çà peut lui avoir échappé. Il me resterait à retourner vers Boiron et à demander les références de l'étude et des preuves. On devait me rappeler, j'attends toujours et je suis lassé. Mais je ne lâcherai pas le morceau. Cela prendra le temps que çà prendra mais je suis tenace !

J'ai balayé les textes de la pharmacopée et autres sur Légifrance, aucune trace de la prétendue obligation de cuire certaines souches et je rappelle qu'un copain est tombé chez Schmidt Nagel au moment où ils refaisaient leurs souches du fait de cette obligation. Là encore mystère et boules de gommes, j'ai noté quelque part que l'on m'a confirmé la cuisson mais que la directrice devait me rappeler. Là encore j'attendrai sans doute encore longtemps. Mais mon renseignement est fiable.

Donc jusqu'à nouvel ordre les souches de nosodes de Schmidt Nagel c'est de "pot au feu" ! Mais ce qui est extraordinaire c'est que des praticiens homéopathes qui passent pour des "cadors" en savent moins que des particuliers. Qu'on se le dise !

Notez que les souches de Schmidt se trouvent également chez remedia en Autriche, pharmacie à mon avis beaucoup plus fiable en cette matière ! Je partage avec le patron de cette firme un hobby commun ce détail pouvant nous rapprocher, je vais le contacter ainsi que ses collègues européens pour tenter d'avoir leurs prévisions au sujet du marché tel qu'il va émerger en 2016.

Mais il n'empêche qu'après le souk que j'ai foutu dans le forum de Broussalian et quoique j'ai soulevé des problèmes réels et qui nécessitent des éclaircissements, personne absolument personne n'a ni contredit mes propos ni tenté de clarifier quoique ce soit ! Quand j'y pense je me dis que j'ai encore pris trop de gants.

Bref, je tiens ce forum comme n'étant constitué de fans et de groupies pratiquant la lustration de leur faux "maître" qui pontifie tel un "gourou" au milieu d'une cours d'écervelés. Tout ce dont j'ai horreur. Quant au maître il se vante d'avoir soigné des choléras dans le Tiers monde et pose çà comme un miracle au bénéfice de l'homéopathie. Miracle historique certes puisque la survie de l'homéopathie en France doit presque tout aux succès des homéopathes lors des fameuses épidémies du XIXème siècle qui ont valu à Nice la construction d'une église dite "du voeu"... On raconte en effet que l'épidémie se serait arrêtée aux portes de la ville.

Enfin je suis désolé de porter encore un coup à des fanfaronnades mais n'importe quel homéopathe débutant et moi le premier je  peux soigner le choléra facilement, il suffit de connaître moins d'une demi douzaines d'unitaires, alors il faut trouver autre chose quant à vouloir épater la galerie ! 

Point 3 : Il y a quelque chose de mystérieux dans cette hostilité française à l'égard de l'homéopathie et des vitamines et il s'agit d'un phénomène qui sort du cadre de la médecine et fait qu'en France règne une atmosphère très spéciale à bien des égards. On sait que l'Ordre des Médecins a été fondé par le détestable régime de Vichy et axé en partie sur l'antisémitisme et la volonté de purger le marché français de la concurrence d'étudiants étrangers susceptibles de s'installer dans l'hexagone. Voir de Bruno Halioua Blouses blanches, étoiles jaunes...

Partout la médecine est une "chasse gardée" mais en France plus qu'ailleurs. Dans certaines contrées germaniques l'homéopathie peut être pratiquée par des non médecins. Cela ne peut pas être un problème s'ils sont bien formés et ont conscience des limites intrinsèques et extrinsèques de leur discipline. Il faut quand même savoir que la majorité des patients en viennent à l'homéopathie en désespoir de cause, ce sont donc des malades chroniques envers qui on peut prendre son temps. Sauf que si après une heure ou une heure et demi d'entretien, on n'entrevoit pas de stratégie claire, multiplier les consultations risque de tourner rapidement à l'abus voir à l'escroquerie. Au prix pratiqué par certains, oser écrire qu'il faut s'autoriser plusieurs séances pour boucler une anamnèse tend à me hérisser le poil. Il faudrait au contraire oser admettre qu'il est bien des cas où les signes parlants sont défectifs

Pour en revenir à l'atmosphère hexagonale, il est quand même extraordinaire d'avoir à constater que des thérapies qui sont acceptées en Amérique et dans les pays germaniques déclenchent automatiquement en France des poursuites soit au niveau de la sécurité Sociale et/ou de l'Ordre. Je pense en particulier à un traitement du cancer par potentialisation à l'insuline. Une approche parfaitement compatible avec celle du Dr Schwartz mais elle a sans doute l'inconvénient d'être trop économique et de ne pas faire travailler l'industrie de la chimiothérapie. Un cas de poursuite a été porté à ma connaissance qui s'est déroulé ainsi : une jeune femme fait une récidive de cancer du sein. Un médecin avisé la traite par cette technique qu'il a apprise aux USA. Tout se passe bien ! Mais la patient doit faire régulièrement plusieurs centaines de kilomètres. Sa mère étant infirmière elle fait en sorte qu'elle soit initiée. Mais la mère doit faire quelques dizaines de kilomètre chaque semaine et après deux interventions elle passe le flambeau à une copine. La copine estime ne pas gagner sa vie en facturant une simple perfusion. Elle demande à la SS comment côter ses actes. Et voilà que le processus de répression démarre. On ne se préoccupe pas de savoir si le protocole est efficace mais de savoir comment et combien "taxer" le prétendu délit ! Ce sera 20 000 € d'amende et un an de prison avec sursis.

J'ai eu le choix entre deux vocations le droit ou la médecine. Je me félicite de n'avoir suivie ni l'une ni l'autre, je crois que si j'avais été médecin, dans de semblables circonstances j'aurais pris un mitraillette et je me serais arrangé pour flinguer un maximum de responsables tant cette situation est révoltante. Ne vous faites aucune illusion : si vous êtes atteint d'une pathologie lourde et si vous entrez en conflit avec l'établissement vous serez flingué d'une façon ou d'une autre. Si vous refusez une chimio, on vous dira que vous viendrez la réclamer à genoux quand il sera trop tard où l'on vous menacera de vous refuser le suivi, j'ai vu un cas de ce genre entre Limoges et Poitiers. Cela c'est évidemment très mal terminé...  

Voici un autre exemple : j'ai un copain qui se soupçonne d'être atteint d'un cancer intestinal. Les marqueurs sont en hausse ! Le bilan du CEIA est suspect et les modalités de ses selles sont un indice. Dans ce cas de figure, on vous propose une coloscopie mais cela signifie de prendre trois risques. Les ustensiles ne sont correctement désinfectés que tous les x clients. Si vous avez le bras long vous pouvez vous arranger en caressant le gastro-entérologue dans le sens du poil, pour passer après une désinfection correcte. Ce n'est pas tout, il y a le risque de l'anesthésie qui n'est pas le pire. Enfin si l'on trouve quelque chose de suspect, on taille pour faire une biopsie et si c'est cancéreux, c'est l'assurance de propager des métastases. Même chose pour les interventions prostatiques.

Vous ne pouvez pas contraindre l'intervenant à se contenter d'une visite et d'une simple état des lieux. Vous n'êtes pas libre de votre corps et à ce propos j'ai été ravi d'apprendre que la proportion de la population favorable aux vaccinations serait passée de 40 à 15 %. Excellente nouvelle mais que l'on s'efforce de corriger dans le même souffle en tentant de prouver que les personnes hostiles à la vaccination se recruteraient parmi certaine franges religieuse de la population type "Témoins de Jehovah" et clientèle intégriste. Là encore ion se fout du monde car je ne sache point que 85% de la population auraient des soucis spirituels d'un caractère aussi "sectaire".   

Les médecins sont parait-il tenus d'appliquer des protocoles. Je me demande en vertu de quelle règle puisque la liberté de prescription reste théoriquement acquise. Mais on fait le calcul que si on trouve des cellules cancéreuses la plupart des patients accepteront la "trinité" en vigueur : chimio, les rayons et exérèse. Seulement en ce qui me concerne la "chimio" et les rayons pas question, je refuserai si le cas devait se présenter. Une chimio légère (et archaïque) peut être fortement potentialisée avec en particulier la chélidoine mais ici c'est la chimio à dose massives. On est donc à certains égards mieux soignés à l'Est Ukraine et Russie en particulier où la nécessité de faire des économies a obligé à conserver et développer des méthodes plus naturelles.

On a trouvé un truc pour contraindre les médecins à appliquer les protocoles favorables aux finances de "Big Pharma" ce sont les "décisions collégiales". Il faut tout de même savoir qu'il y a derrière cette innovation les fameuses "conférences de consensus'" dont le contenu est piloté à distance par qui vous savez...

Le cancer ? Il existe des moyens de se soigner mais en France on ne peut les mettre en oeuvre que lorsque le cas a été saccagé par la médecine académique, c'est à dire lorsque celle-ci après s'être acharnée dans les plus mauvaises direction renonce et lâche le morceau, soit quand il est beaucoup trop tard. En présence de cette médecine vampirique à tous égards, je ne peux recommander qu'une chose : la prévention ! Et je crois que la prévention est avant tout psychique.

Certes la pollution ambiante fait le lit des cancers mais si je me réfère à la pathogénésie de Carcinosinum, c'est celle de l'homme incarcéré. Cancer en latin c'est carcer la prison. On peut être "incarcéré" de multiples manières, la loi tyrannique du "politiquement correct" constitue sans doute le danger le plus redoutable lorsqu'elle est intériorisée. On retrouve du reste cette même idée en astrologie où le signe du crabe ou plutôt de l'écrevisse représente un animal cuirassé qui au coeur de l'été protège sa faiblesse intérieure par une carapace chitineuse. Le cancer risque d'être enfermé dans sa subjectivité en étant tourné excessivement vers le passé et les racines. Heureusement il y a douze signes et 10 planètes ce qui procure des échappatoires.

Je voyais l'autre jour dans un reportage sur la 3 (voir Adieux, veaux, vaches, cochons, couvées...) des fermiers qui après avoir abandonné les programmes à base de soja pour l'engraissement des animaux d'abattage se demandaient si l'industrie de leurs anciens fournisseurs n'avait pas pour motif de les gruger

Comment peut-on nourrir le moindre doute à ce sujet alors que tout et dans tous les domaines nous démontre que le monde actuellement est dominé par le profit aveugle et l'escroquerie à grande échelle?

La réaction normale surtout quand on vient de la terre, c'est de prendre un fusil et de défendre son territoire. Mais on n'a que trop tendance à taxer de névrose et pire encore toute personne susceptible de réagir. Je ne vois guère autour de moi que des gens qui se comportent comme s'ils avaient un flic invisible collé à leurs trousses pour épier le moindre geste et la moindre parole.

C'est évident plus visible dans le Grand Sud que dans le Nord car on y est sujet à ce que j'appelle la "maladie du forum" et donc au souci des apparences. Cela donne lieu du reste à des observations très particulières notamment à propos d'anciens ploucs qui veulent péter plus haut que leur cul. Je me souviens en particulier d'un campagnard d'une vallée reculée qui possédait encore les bâtiments d'une scierie lesquels furent victimes d'un incendie criminel. Il avait été lié avec une marocaine qu'il avait fini par congédier... Il a donc touché un gros paquet de fric et finalement cet incendie lui a permis de réaliser grassement son patrimoine. Et bien il a rénové sa maison par une accumulation coûteuse de boiseries, de stucs, de trucs et de machins coûteux mais de très mauvais goût. Moi qui suis tout de même un grand intellectuel je passe auprès de ces gens là pour excessivement spartiate, c'est tout juste si je ne suis pas considéré comme indigent tant ces nouveaux riches sont devenus accros au confort moderne.

Pour en revenir au cancer, j'en viens à penser qu'en matière de prévention, la chose la plus importance c'est de faire en sorte de ne jamais perdre la face et donc d'éviter de se retrouver "coïncé" d'une manière ou d'une autre. Je me rappelle d'un électricien engagé par une amie et que je connaissais seulement de vue. Quand elle m'a dit qu'il s'était fabriqué un cancer en trois mois, j'ai aussitôt demandé s'il ne s'était pas trouvé dans une situation d'échec imparable. C'était effectivement le cas : il a été condamné injustement dans un procès par un ancien employé, un immigré, grâce à de faux témoignages. Il a en quelque sorte décidé de se suicider. Il aurait sans doute mieux valu qu'il se venge, fasse quelques années de taule au lieu de laisser sur le carreau des orphelins... L'issue eut été plus morale.

J'ai vu récemment qu'il y a un ou des remèdes homéopathiques pour débloquer ce genre de "cata" mais encore faut-il pouvoir y penser au bon moment et éventuellement l'administrer à l'insu de la personne concernée. J'aurais du penser à Staphysagria et à quelques autres possibilités mais ce n'est que récemment que je me suis remis à l'homéopathie.

Point 4 : Voyez les notes précédentes.

Point 5 : Aussi extraordinaire que cela puisse paraître cette liste est citée partout mais je vous met au défi de la dégoter quelque part sur Internet. Le syndicat auquel j'ai téléphoné ne l'a pas, ce qui est un comble ! Je l'ai trouvée par le biais de la date de l'arrêté concerné en cherchant sur Legifrance. Et encore cela n'a pas été de la tarte. 

Après deux heures de recherche, sans compter l'irritation tant le poids d'une administration pratiquant l'opacité à tous les niveaux est quelque chose d’assommant, je l'ai retrouvée dans une vieille nomenclature de Lehning. Mais quant à savoir ce qui est disponible dans tel ou tel laboratoire, je ne suis guère plus avancé. Disons que si vous optez pour un remède de cette liste, vous avez une chance de l'obtenir jusque fin 2015 mais ce n'est pas sûr car chez Lehning certaines souches ont disparu de cette liste mais impossible d'en savoir plus. Le chargé de communication a refusé de prendre la décision de la communiquer et je suis censé attendre la décision du Directeur en personne. Evidemment, je prévois de devoir rappeler, en vain bien sûr.

Pourquoi un tel secret ? Il ne se justifie aucunement. Une liste de souches disponibles ne peut pas être considéré com

Lire la suite

18/04/2014 | Lien permanent

Vaccinations obligatoires : le gardasil qui pend au nez des ... garçons

Point n'est besoin de commentaires !

Voir également : http://www.wikistrike.com/2019/09/etudes-sur-la-sante-des...

Oui je n'ai rien à ajouter et je répugne à parler de certains sujets dans la mesure où cela revient à crier dans le désert. Comme pour la fronde impuissante contre les Linky. je vois, par exemple, qu'en dépit de ce que j'ai déclaré lors d'une réunion locale son animatrice a tout de même décidé de faire circuler une pétition qui ne servira à rien.

Rien à dire également sur ce que nous réserve l'année 2020 : les tarologues les plus fûtés calent sur le sujet. Tandis que l'un des astrologues les plus compétents a décidé de prendre sa retraite... Tout ce que je sais c'est que le pire est à venir, ça c'est sûr. Tout indique cependant que les tendances incendiaires et explosives prédites et avérées pour 2019 vont probablement continuer. La persistance des incendies de brousse massifs en Australie fait prpbablement partie des signes de mauvais augure avec l'assassinat d'un général iranien sur ordre de ce fumier pro sioniste de Trump.

J'éprouve de moins en moins de motivation a faire vivre ce blog tant il est vrai qu'il n'y a pas grand chose de nouveau mis à part le genre de problèmes insolubles que l'on vient d'évoquer.

Je devrais sans doute nourrir le Wiki et m'en servir pour y publier des fiches de synthèse récapitulatives, notamment sur des choix de compléments alimentaires, mais là encore j'ai sollicité en vain des incitations à traiter tel ou tel sujet en priorité. 99,99% des internautes sont des gens passifs qui viennent avant tout pour prendre sans jamais rien donner et cela ne risque pas de changer de si tôt. Enfin si vous souhaitez me réveiller de ma torpeur hibernale, ne vous gênez pas...

Lire la suite

07/01/2020 | Lien permanent

Les cadeaux de Noël de la loi Marisol Touraine

10460254_10202097445632622_267.jpgSource : http://sott.net/fr26976

Interviewée par TVLibertés, Nicole Delépine, l'« ancien chef du service de cancérologie pédiatrique à l'hôpital de Garches, nous révèle tous les secrets de la loi Touraine. Conflits d'intérêts, liberté des patients subtilisée, vaccins inutiles parfois même nocifs... Vous saurez tout ce que l'on veut vous cacher. »

Dans cette interview, Mme Delépine revient d'abord brièvement sur le scandale de la fermeture du service d'oncologie pédiatrique de Garches. Comme toujours, ce sont les patients - en l'occurrence, des enfants - qui ont souffert de cette décision arbitraire totalement injustifiée, puisqu'à la suite de la fermeture du service, aucune continuité des soins n'a été assurée pour les petits malades, qui ont été transférés tels des sacs de patates dans différents services. Un véritable drame pour les familles qui se sont retrouvées complètement démunies.


Mme Delépine rapproche la nouvelle Loi santé du Plan cancer, qui révèle des procédures d'un autoritarisme sidérant, fruit d'un système bureaucratique qui bafoue totalement la liberté de choix des patients et l'indépendance des médecins. En effet, ce plan préconise, pour chaque type de cancer, un traitement et un protocole spécifiques. Si ce protocole n'est pas respecté par l'établissement prodiguant les soins, ce dernier risque de se voir supprimer son accréditation.

Mme Delépine expose les points saillants de la Loi santé votée à l'Assemblée Nationale le 1er décembre dans la foulée des attentats de Paris (ce qui permet de détourner l'attention des gens de ce véritable scandale, et, état d'urgence oblige, empêche les médecins de manifester leur mécontentement) :

- Liberté du patient : les malades ne pourront plus choisir leur médecin et leur traitement, en contradiction avec les affirmations de Marisol Touraine. Le tiers-payant, présenté comme la cause principale de l'opposition de la majorité des médecins à cette loi, n'est que l'arbre qui cache la forêt.
Selon l'article 1 de la loi : les médecins généralistes seront désormais intégrés dans des réseaux (de type réseau Kalivia, pour les soins optiques), avec lesquels ils devront signer un contrat par lequel ils s'engageront à appliquer les traitement autorisés par la mutuelle à laquelle aura souscrit le malade. Ainsi donc, les médecins ne pourront plus, sous peine de sanctions, appliquer les traitements de leur choix si ces derniers ne figurent pas dans le contrat de la mutuelle.

Pour Mme Delépine, cette loi est ni plus ni moins une loi idéologique, qui enterre la Sécurité Sociale, désormais réduite à un minimum / socle. Pour le reste, en matière de remboursement, tout dépendra du bon vouloir des mutuelles.

- Autorisation et généralisation du prélèvement d'organes d'office - sans consultation préalable des familles.
On remarquera le cynisme de cet amendement, voté le jour de l'hommage aux victimes des attentats de Paris, et qui signifie tout bonnement que le corps d'un proche n'appartient plus à sa famille.

- Autre scandale éthique : l'amendement, passé en « catimini », qui autorise la recherche sur l'embryon.

- Enfin, la possibilité que les vaccins soient administrés par les pharmaciens ou par les personnels soignants dans les écoles sans l'accord des parents.
Mme Delépine résume bien le cœur du problème : encore une histoire de fric (123.44 € le prix du Gardasil, ça laisse rêveur)

En bref, il s'agit purement et simplement du démantèlement du système de santé.

Pour Mme Delépine, la France n'est plus le premier système de santé au monde depuis que la bureaucratie a été mise au pouvoir : imposition de quotas (exemple : tant d'opérations par an si vous voulez garder votre accréditation), fermeture brutale de services... Avec cette loi, l'État aura la mainmise sur la totalité du système médical français, et c'est Lui qui décidera de votre santé.
Avec cette loi, la liberté du médecin et son indépendance professionnelle, la liberté du patient, sont tout simplement bafouées.

Commentaire : À lire aussi :

Hôpital de Garches : mise au point et reflexions
Revue de livre : « Le cancer, un fléau qui rapporte » de Nicole Delépine
Des parents pourchassés pour avoir refusé des protocoles expérimentaux dangereux de chimiothérapie pour leur enfant
Plan Cancer 2014 - La grande imposture des « molécules innovantes »
Cancer : intimidation des médecins, au détriment des patients et de la liberté thérapeutique
Loi Santé : le corps du patient n'appartient plus à lui-même mais à l'État

Lire la suite

04/12/2015 | Lien permanent

Allergie et oeufs de cailles

caille-peinte.jpg

J'ai été questionné sur le pour ou contre de la pratique de désensibilisation. J'y suis tout-à-fait opposé et cette pratique est de plus en plus contestée. On risque de simplement "déplacer le problème".

Les tests d'allergènes à la rigueur peuvent permettre de cibler les allergènes mais il y en a tellement qui sont possibles que je ne vois guère d'intérêt à cette pratique à moins de vouloir tenter un traitement homéopathique avec le ou les allergènes les plus irritants.

Quant aux formules du genre Histaminum + Pollens en moyenne dilution, j'ai essayé tout cela, ça n'a pas marché en ce qui me concerne. Je me rappelle que le Dr Cuzin avait séché sur mon cas lors d'une crise violente où faisant des pesées géométriques pour le dosage du sucre dans les betteraves j'ai du subir la pollution de je ne sais quelle immonde saloperie phytosanitaire...

Les anti histaminiques limitent les dégâts mais finissent par ne plus marcher.


Il reste une vieille pratique : la cure d'oeufs de cailles à gober le matin à jeun. On perce un petit trou à chaque extrémité de la coquille et on aspire. Le protocole est par série de 3 jours à raison de 1, puis 2, puis 3 jusqu'à 6 oeufs les 3 derniers des 18 jours de cure.

Il n'y a pas à craindre d'excès de cholestérol, les oeufs de caille en seraient dépourvus. De toutes façons 6 oeufs crus minuscules en fin de cure est-ce que ca fait seulement le volume d'un oeuf de poule ? Alors cholestérol ou pas on s'en tape mais j'ai pu constater que c'est un frein à cette pratique. Dans ce cas là je n'insiste pas, après tout si les gens veulent continuer à souffrir en écoutant les sornettes des médecins mal informés et endoctrinés par les labos à propos du cholestérol, ça les regarde.

Donc c'est la chose à tenter surtout que cette cure ne coûte pas cher, en fait ça fait 3 boîtes de 18 oeufs, si on supprime le dernier jour, et ça revient à environ 12 € !

oeufs_de_caille.JPGUn point important : pour que la cure soit efficace il faut être en contact avec l'allergène et si on est sensible à plusieurs allergènes qui ne sont pas présents en même temps, il faudra la répéter jusqu'à avoir épuisé les possibilités.

J'avais conseillé cette cure il y a une trentaine d'années à un fleuriste qui avait le nez qui coulait à longueur d'années, il en est résulté une amélioration sensible maintenant je ne sais pas s'il a fait le protocole sérieusement. Il y a des gens qui n'aiment pas gober des oeufs et il existe pour cela des spécialités en comprimés. Que je ne conseille pas parce que cela revient plus cher mais si on est "allergique" au gobage des oeufs, il n'y a pas d'autre solution.

Donc entreprendre la cure lors des phases aiguës des crises !

En cherchant sur Internet vous verrez que l'on prête aux oeufs de caille d'autre vertus, y compris en cas d'impuissance mais je ne garantis rien. Le fait est que les cailles sont réputées être des animaux assez "chauds" mais je n'ai pas eu l'occasion de fréquenter ces bestioles pour le vérifier. Et puis avec un chat à la maison (qui adore les oiseaux !) c'est risqué, en plus il parait que les mâles font beaucoup de raffut mais si vous avez la place, ça peut s’élever dans des petites cages assez basses... Ou des grandes volières...

Enfin ces oeufs se trouvent partout au rayon frais mais on recommande des oeufs "bio", frais et fécondés, ce qui n'est pas forcément le cas des oeufs du commerce venant d'élevages industriels.

Il me semble que c'est Jean Palaiseul qui avait fait la réclame de cette pratique il y a une bonne trentaine d'années si ce n'est plus. Mais je n'ai pas retrouvé la mention dans les 3 volumes parus en poche de ses livres.

Voici des informations ciblées sur cette thérapeutique, j'ai tenté de faire justice de certaines recommandation (crudité, fécondation des oeufs etc...).

Mécanisme d'action

http://www.ovogenics.eu/page/mecanisme-d-action-d-esoc.html

Historique du traitement et des recherches

http://www.ovogenics.eu/page/historique.html

Les études : http://www.ovogenics.eu/categorie/etudes.html

Le Dr Jean-Yves Henry homéopathe a consacré plusieurs pages à la question :

http://www.medecine-integree.com/index.php?option=com_goo...

Texte du Dr Truffier qui a popularisé la méthode en France

Lisez attentivement ce texte tout y est, les protocoles, les effets secondaires etc...

http://www.ovogenics.eu/medias/pdf/9.Truffier%20JC-1978-Approche%20th%C3%A9rapeutique%20-%20allergie%20-%20oeufs%20de%20caille.pdf

Des brevets ont été déposé par ce dernier :

http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocume...

http://fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocume...

Ces brevets sont caduques, ce qui que l'on trouve sur le marché plusieurs compléments alimentaires sous forme de comprimés que je détaillerai plus loin. 

60 à 90 % de réussite, rien n'est parfait mais c'est considérable !

Ce qu'il faut retenir !

Il est bien établi que l'allergène doit être présent donc pas d'effets préventifs. Il faut éventuellement répéter la cure pour chaque allergène. Les effets varient dans le temps et les rémissionspeuvent durer plusieurs années mais des rechutes sont possibles et dans de rares cas les nouvelles cures peuvent être infructueuses.

Le protocole du Dr Ruffier c'est 6 oeufs/jour pendant 9 jours, pause de 9 jours et on recommence.

Une aggravation des symptômes est possible entre le 3ème et le 6ème jour.

Dans le cas de l'asthme, l'utilisation doit être prudente : un autre protocole sur 18 jours préconise 3 X 1, suivi de 3 x 2 etc... jusqu'à 6 oeufs par jour pendant 3 jours. A continuer éventuellement.

Aucun "choc à l'oeuf" de caille n'a été observé sur 5000 cures mais quelques effets secondaires sans gravité sont possible.

Le Dr Truffier mentionnent d'éventuels effets latéraux : Certains cas d’intolérance mineure (nausées, gastralgies) ont été mis peut-être à tort sur le mode d’absorption. Il a été noté des réactions fébriles, des sthénies prononcées, quelques rashs cutanés, une expectoration abondante, voire des migraines. Ces réactions là aussi, peut être à tort, ont été incluses dans la rubrique réaction de cure.

Il ne parle pas d'hypercholestérolémie, le terme est cité par le Dr Jean-Yves Henry mais sans référence scientifique et c'est probablement une erreur !

Crus ou cuits ?

Les principes actifs sont contenus dans le blanc d'oeuf et le Pr Lucotte signale ceci : la thérapeutique vis-à-vis de l’asthme étant efficace avec des oeufs cuits qu’avec des oeufs gobés, les substances actives devaient donc être à la fois résistantes à la cuisson et résistantes aux enzymes digestifs; de plus, il s’agissait de substances nécessairement différentes des celles qui sont présentes dans les oeufs d’autres oiseaux et dont l’action puisse s’intégrer dans un schéma cohérent des mécanismes connus de l’allergie.

On s'accorde pourtant à dire que les oeufs doivent être gobés crus, or s'il peuvent être cuits, cela faciliterait la prise et la conservation. 

Conservation

A ce propos les avis divergent, selon certains les oeufs doivent être conservés à température ambiante tandis que pour d'autre le frigo est admis mais les oeufs doivent respirer. Il est clair qu'une température si possible de l'ordre de 4° s'impose si l'on veut conserver le stock le temps d'une cure.

La souche B-Mina est-elle incontournable ?

Cette souche est le résultat d’un croisement à l’origine de cailles japonaises (Coturnix Coturnix Japonica) et de cailles sauvages (Coturnix Coturnix Coturnix donc européennes) dans le but d’améliorer la vitalité … de la caille de tir. L’oeuf de cette souche est caractérisé en particulier par sa plus grande richesse en albumen. (Dr Truffier). Et c'est dans le blanc que se trouve les principes actifs de la cure, ce qui a pour conséquence qu'un produit de chez Roche vanté comme étant produit avec la totalité de l'oeuf (coquille et membrane comprises) relève d'un mélange de désinformation et d'arnaque car il doit coûter moins cher à la production.

Cette souche en fait n'est pas incontournable ou peut-être produite très facilement en mélangeant les deux races dans une même cage mais il paraîtrait que la caille des blés (sauvage) est interdite d'élevage en France (???)

Se procurer des oeufs de caille bio (élevées en plein air) et fécondés

J'ai eu quelques adresses dont une proposant 4 douzaine d'oeufs avec le port pour 67 €. C'est manifestement du vol. Voici une adresse correcte :

Antonin IMBERT

AU FERMIER DU COIN

Lieu dit Ombras

48160 ST MICHEL DE DEZE

antonin.imbert@orange.fr 

3 € la barquette de 18 + port

Les compléments alimentaire à base d'oeufs de caille

Ils comprennent en général un petit apport de zinc, si donc on fait la cure en oeufs nature on aura intérêt à se supplémenter en zinc.

ovogenics-immunea-90-comprimes.jpgLe complexe d'Ovogenics

http://www.newpharma.be/pharmacie/melsens-p/482941/ovogen...

Je n'ai pas d'indications de dosage par gélule.

Le Desensilium de Biokoma

60 ou 120 comprimés dosés à 190 mg

Ovocalm

Les comprimés sont dosés à 84 mg

J'ai évoqué plus haut Allergiane de Christian Roche et je l'exclus (totum inutile, pas de zinc, du millet brun on se demande pourquoi).

Cette liste n'est pas limitative, loin de là.

Je dois dire une fois de plus que les marchands nous emmerdent et si je le pouvais je les battrais comme plâtre non seulement dans certains cas le dosage des composants manque mais en plus on ne peut rien comparer le dosage pouvant être donné pour un ou plusieurs comprimés. Raz le bol de ces procédés pour embrouiller les gens. Boycottez toute cette merde mercantile et consommez des vrais oeufs !

Comme on peut mélanger les oeufs à un jus de fruit ou autre, il n'y a pas de raisons d'engraisser toute cette clique de profiteur ou alors il faut trouver le lyophilisat au kilo et faire ses gélules. L'alcool et un aliment chaud sont proscrits lors de la prise. Mais à propos du chaud on a vu que le Pr Lucotte a déclaré que la cuisson ne fait pas perdre l'efficacité. D'autre part d'après le brevet le lyophillisat est pasteurisé à 64°. cette température est-elle suffisante pour cuire les oeufs je l'ignore et il faudrait un matériel de grande précision.

L'avantage du lyophilisat serait l'absence d'effets latéraux (??) et un passage plus rapide dans la circulation. Bof !!!

La nécessité d'une fécondation n'apparaît nulle part dans les travaux scientifiques mais la présence de mâles booste la pondaison, leurs chants ayant un effet à cet égard. Cuire les oeufs est délicat pour ne pas dépasser 65° en revanche le froid ne peut pas poser de problème d'altération et la congélation n'a pas été testée. Bref, tous les arguments militent faveur d'oeufs crus conservé dans le bas d'un frigo bien thermostaté, ce qui n'est absolument pas le cas des modèles bas de gamme qui sont très mal isolés, la sonde étant mal placée. Pour contrôler un frigo utiliser un thermomètre électronique plongé dans un bocal d'eau placé à demeure. Là encore les thermomètre gadget à alcool c'est bon pour  la poubelle ! 

Lire la suite

02/06/2014 | Lien permanent

Page : 1 2 3 4 5 6 7 8 9