Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Rechercher : Dr Jo

Dr Aline Mercan, phytothérapie et ethnobotanique

ethnobotanique_haute_romanche_aline_mercan.jpgUne émission intéressante qui change de Big Pharma...

http://www.franceculture.fr/emission-terre-a-terre-cultur...

Voir aussi

https://sajf.ujf-grenoble.fr/recherche/programmes-recherc...

Lire la suite

14/05/2014 | Lien permanent

Biographie et oeuvre du Dr Edward Bach

Oeuvres complètes : Les 38 remèdes floraux de Bach à la base de toute guérison  Les découvertes médicales d'Edward Bach Ce que font les fleurs pour le  corps humain - broché - Nora Weeks - Achat Livre ou ebook | fnac

J'ai fini par tomber sur deux versions numériques (gratuites) de ces deux livres. Pour constater que :

  1. Que le Bach Center a délibérément supprimé plusieurs écrits de Bach dont "Les 12 guérisseurs" et pas que...
  2. Que la biographie de Nora Week est incontournable.
  3. Qu'il faut "écumer" le contenu de ces deux ouvrages et en confronter les éléments par ordre chronologique.

Une chose qui saute aux yeux c'est que la version "censurée" de l'oeuvre met l'accent sur une typologie septénaire des remèdes alors que Bach est justement passé par une typologie duodénaire qu'en fait on a caché. Il y a comme cela quantité de détails cruciaux qui m'incite à penser que si l'on veut se servir correctement des remèdes de Bach on doit commencer par puiser dans les écrits originaux et se faire son propre manuel.

Je ne sais pas ce que je vais tirer de cette masse d'informations, car publier le résultat de la confrontation envisagée, c'est du boulot. c'est peut-être de ce point de vue qu'il y aurait la possibilité d'un livre ne ressemblant à aucun de ceux qui existe déja.

Inutile de vous dire que j'ai noté des erreurs flagrantes chez plusieurs auteurs et qui a mon avis ne sont pas excusable. Chez le Dr Horvilleur notamment. Cette manie très égocentrique et quelque peu "exhibitionniste" de carrément SUBSTITUER aux données claires de Bach un résumé (gnose) plus ou moins fidèle fait que ce "parasitage" tend à m'irriter au plus au point et m'incite à sévir sans faire de cadeau à personne ! Mais je ne vais pas reprendre tout ce qui s'est écrit, ce serait prétentieux, ridicule et mesquin, il suffira de semer le doute en donnant quelques exemples bien ciblés. On peut déjà retenir ceci et sans doute suis-je en train de me répéter :

  1. Citer le résumé de Bach est une obligation morale, s'y soustraire est péché d'orgueil. Un seule a répondu à cette obligation : Orosco, donc s'il a pu déraper c'est excusable, il vous appartient de contrôler d'éventuelles dérives...
  2. Établir des correspondances "fleurs de Bach", remèdes homéopathes revient, je le crains à vouloir comparer des choses qui ne le sont pas !
  3. Il faut rappeler que Bach a abandonner brutalement les auto-vaccins pour créer un système utilisable par les particuliers sans formation.
  4. Tout ce qui s'y opposer est sûrement préjudiciable. En effet :
  5. Dans le cas de l'homéopathie les symptômes psychiques ne peuvent s'apprécier qu'en lieu avec les symptômes somatiques dominant.
  6. Dans ces conditions les amateurs ont toutes les chances de passer à côté et de se planter car le maniement des remèdes homéo susceptibles de viser le psychisme peuvent être dangereux à manier.
  7. J'ajoute que les "pros" de l'homéopathie ne sont pas à l'abri d'erreurs d'appréciation.
  8. Le "syncrétisme" est toujours par nature fautif que ce soit en religion ou en médecine !
  9. Passer des remèdes "homéos" aux remèdes de Bach ne marche pas.

Je m'explique : ce n'est pas parce que l'homéopathie et le système des 38 remèdes de Bach porte sur des signes psychiques que l'on peut les mélanger sans dommage.

Si on veut tester le système de Bach, il faut le faire en partant uniquement des données qu'il a fournies. On constate en parcourant sa biographie, fut-ce en courant, qu'à la fin de sa vie il aurait obtenu des résultats miraculeux sans se soucier de procéder à des diagnostics cliniques classiques. Je ne vois pas pourquoi cela aurait été inventé de toutes pièces. Cependant on peut objecter que l'état des patients malades du temps de Bach étaient sans doute bien moins handicapés que le sont tous les patients actuels comme ils le sont par toutes pollution chimique et surtout mentales.

Bien sûr, il est déconseillé de vouloir soigner un cancer ou toute pathologie grave par les "fleurs de Bach" mais faut-il pour autant faire confiance à toutes les nouvelles "chimios". Sur ce point veuillez consulter les ouvrages de Nicole Delépine, voire la questionner si on vous propose un des nouveaux "remèdes" concoctés dans ce domaine.

La question qui se pose est celle de savoir si on peut aider, par les "fleurs de Bach", certains cas de "psychisme" très "gratinés" (très très contemporains) comme j'en ai connu et en connait encore.  Je pense pour l'heure à un cas de "syndrome de la princesse" difficilement racontable. or lorsque je décompose ce cas, je trouve un remède pour l'attachement excessif au passé et son influence délétère et un remède d'isolement qui semble me convenir... Le problème est que la personne concernée va partir en cure et demeurer hors de portée de toute observation pendant plusieurs mois. Comme cette personne me pose beaucoup de problème relationnels, j'ai résolu plutôt que d'aller au devant de menaces de "divorces" à répétition (il s'agit, je le précise d'une femme) de faire des efforts de compréhension. Et si Water Violet sera difficile à apprécier dans son cas, il semble bien que ce remède a pu m'aider à mieux gérer le "problème". Cela dit l'expérimentation sur la configuration évoquée va bénéficier d'une pause d'au moins 30 à 45 jours, voir plus.

Enfin, s'il se trouvait que je vienne à évoluer plus "civilement" vous devriez vous en rendre compte indirectement.

Fleurs de Bach et homéopathie : Le duo gagnant

Enfin le livre ci-dessus, ne me parait devoir être pris avec des "pincettes"...

Gagnant il ne peut l'être qu'entre les mains de bons experts en "homéo". Je déconseille vivement à des amateurs de se lancer dans l'homéopathie à visée "psychique". Même votre serviteur ne s'y est jamais risqué. Mis à part, deux expérience avec Lachesis, une sur une ancienne voisine à qui je me suis bien gardé d'indiquer le nom du remède, et un essai sur une amie musicienne à l'aide d'une "version électronique" du remède que l'on peut obtenir avec un petit appareil que l'on branche sur une prise USB, je me suis abstenu. Dans le second cas, autant que je me souvienne, j'ai eu une aggravation momentanée.

On ne peut pas, dans le cas du flicage, actuel se risquer trop à vouloir aider. J'arrive même à la conclusion qu'une bonne médecine est devenue impraticable. Excepté quand le patient a acquis le minimum d'informations basiques nécessaire mais çà pose des problème d’assimilation correcte.

D'où ma version d'un proverbe célèbre :

Charité bien ordonnée se limite à soi-même...

Il faut arrêter avec les "conneries" à base d'amour universel !

Lire la suite

01/05/2022 | Lien permanent

L'Inversion selon le Dr Salomon Sellam

sellam.jpgJ'ai découvert dans des circonstances très particulières un ouvrage du Dr Salomon Sellam, intitulé La négative attitude ou l'allergie au bonheur, l'Inversion paru chez Berangel.com. J'ai préparé un une dizaine de pages de réflexions autour de cet ouvrage  que j'ai trouvé intéressant mais superficiel. Traitant des troubles causés chez les enfants de sexe non désirés ou chez ceux portant un prénom androgyne témoignant d'une indécision quant au sexe désiré pour l'enfant à naître, je constate qu'il ne parle guère que des femmes garçons manqués. Même silence à propos du cas du "jumeau perdu" alors que ça peut être une cause d'homosexualité chez un garçon. C'est tellement flagrant que je m'étonne qu'il ne l'ait pas indiqué. Sur ce thème voir :

http://www.araigneedudesert.fr/code-n104-jumeaux/

http://culture-et-debats.over-blog.com/article-25816110.h...

C'est cette page qui m'avait mis la puce à l'oreille :

http://miroir.urobore.net/index.php/category/Regards/L-ho...

A noter que dans tous les cas de figures le jumeau n'est ni le même ni un autre. Ce n'est du narcissisme qu'en apparence. Et puis les partisans de trop d'altérité emmerdent, s'ils aiment se faire chier avec des relations fort peu romantiques qui ramènent toujours plus ou moins au ras des parquettes et donc des contingences les plus grossières ça les regarde mais qu'ils n'imposent pas leur goût pour les punitions à ceux à qui elles ne conviennent pas...  

Cette problématique du double renvoie au signe des Gémeaux représenté par Castor est Pollux et les Ashvins en Inde. A noter que les zodiaques sont nombreux sur les cathédrales et ils sont en général conforme au modèle monosexuel sur la majorité des monuments. Il existe très peu des transpositions bisexuelles. La persistance de ce signe détonnant en milieu chrétien pour symboliser le mois de mai, cette persistance reste chose mystérieuse. Avec une astrologue italienne, on s'est longuement penché sur la question sans parvenir à l'élucider. Les jumeaux monosexuels se retrouvent un peu partout. Un astrologue juif complètement taré que j'ai bien connu a tenté de renverser cette symbolique en grossissant la part des représentations bisexuées. le fait qu'elles datent d'une époque charnière (XIV et XVème) qui a vu l'invention de la "culture hétéro" etou les femmes ont commencé à prendre le pouvoir est très parlant.

En cherchant je constate que Sellam a consacré un livre au sujet qui m'intéresse, apparemment encore disponible. Voir :

http://www.amazon.fr/Lhomosexualit%C3%A9-nest-pas-due-hasard/dp/2915227675/ref=asap_bc?ie=UTF8

Chose extraordinaire à part une mention sur google.books.fr ce livre n'a suscité aucun commentaire. Quand on cher le titre on ne trouve que cette page et pas celle consacrée à ce libre par l'éditeur. Mais ce qui est plus surprenant encore c'est qu'il n'est en vente nulle part mais paraît encore disponible chez l'éditeur. Qu'un livre selon une perspective psycho généalogique sur un sujet si médiatique soit resté à ce point dans l'ombre a bien quelque chose d'étrange. En fait il est sur Amazon mais ce qui est bizarre c'est qu'il ne sort pas sur Google en dehors du site indiqué ! Du point de vue informatique c'est totalement inexplicable ! A croire que des entités démoniaques résidant dans les puces au silicium auraient organisé un complot du silence.

C'est en effet une perspective qui aurait du motiver un certain nombre d'observateurs et qui est à même de fournir des résultats au moins originaux par rapport au fatras existant. Cette totale absence de visibilité dénote une volonté inconsciente d'aveuglement collectif. Maintenant je ne jurerais pas que l'auteur ait traité correctement un sujet si délicat mais je vais commander le livre pour voir. je risque de claquer 20 € mais c'est à tenter.

Le fait que l'auteur ait décliné la matière du livre dont je parle dans plus d'une vingtaine de titre est un assez mauvais signe dans la mesure où il était resté totalement inconnu à tel point que jamais personne à ma connaissance n'avait entendu parler de ce Sellam. Je voulais conseiller à une patiente bipolaire de se rapprocher de ce personnage mais il a cessé ses consultation l'année dernière. Cependant, la lecture que je viens de faire m'incite à reprendre sont histoire qui comporte des éléments dans son enfance pouvant expliquer son désespoir actuel et ses idées de suicide. Bien que cette enfance ait été fort troublée par une séparation d'avec ses géniteurs et des morts, je n'avais rien trouvé de déterminant mais il faut dire qu'un entretien téléphonique sans avoir le regard rivé sur la personne n'est pas la solution, on risque de passer à côté de signes de troubles susceptible d'indiquer que l'intéressée n'a pas tout dit... 

Pour l'article je demande un peu de patience, je veux le faire relire à deux personnes pour m'assurer de sa clarté et pour avoir éventuellement quelques suggestions. Je pense que c'est un livre à avoir si on s'intéressé à la psychologie mais il a un gros défaut, une "inversion" peut être trompeuse et avoir de bonne raisons d'être. Le titre et le contenu peut donner la très fâcheuse impression que les gens qui refuse de jouir comme la majorité de nos concitoyens, c'est-à-dire toujours plus ou moins au détriment d'autrui seraient des tarés. En d'autres termes les "inversés" peuvent être des gens plus "normaux" que la majorité et le titre a un arrière goût détestable way of life à l'américaine, soit la pire des choses !

Donc un peu de patience !

Lire la suite

01/01/2015 | Lien permanent

Le Dr Poinsignon marche sur les traces de Seignalet

Poinsignon.jpgVoir : http://alpes.france3.fr/2013/05/07/un-rhumatologue-grenob...

Mais évidemment ça coince chez les collègues (Halimi).

Voir aussi : http://docteurpoinsignon.over-blog.fr/

Voir surtout ce qui concerne le yaourt.

Lire la suite

16/05/2013 | Lien permanent

Logique thérapeutique des oligoéléments du Dr Bruno Brigo

Brigo.jpgC'est comme je l'ai dit, le livre dont Boschiero s'est inspiré pour commettre son petit fascicule résultant d'un virage soudain en faveur d'une lithothérapie basée sur la chimie. Virage complètement raté qui à mon sens l'a conduit à se jeter sur un mur. Se rendra t-il compte de l'accident ? On peut en douter tellement il a tendance à tout mélanger.

C'est simple, je ne peux que faire l'éloge de cet ouvrage de 432 pages.

Une première partie répond aux quesitons que l'on se pose sur l'oligothérapie sa naissance, ses divers modes, et ses buts thérapeutiques.

Une seconde partie contient les fiches de matière médicale de chaque élément.

La troisième partie envisage divers syndrome selon 12 rubriques.

Enfin la questrième partie incorpore la lithothérapie déchélatrice comme étant une des alternatives thérapeutiques en la matière.

L'ouvrage se termine par une bibliographie et 3 index qui permettent de trouver dans le corps de l'ouvrage tout ce dont on a besoin pour un usage pratique.

Boschiero et la déchélation

A propos de la lithothérapie déchelatrice, j'ai remarqué que Boschiero n'y a rien compris. Il a l'ingénuité d'avouer ceci : les différentes définition que j'ai trouvées sur la lithothérapie déchélatrice ne sont pas d'une clarté limpide. Au sens strict du terme, la déchélation consisterait à capter les éléments toxiques ou des métaux lourds emprisonnés en excès.

Non non et non ! Ca c'est précisément la chélation ! La déchélation c'est exactement le contraire, c'est libérer les éléments catalysateurs utiles qui du fait d'une chélation sont inactivés. Boschiero confond les techniques consistant à extraire et saisir le molécules des métaux lourds avec des substance comme l'EDTA pour, après les avoir rendu inactifs par une complexion, les transporter vers des lieux du corps où ils peuvent être éliminés, c'est-à-dire éjectés dehors par les fèces ou l'urine par exemple.

Quand on ne comprend pas des choses aussi limpides, du moins sur le plan théoriques, on ne se mêle pas de médecine...

Cela dit je rappelle que je n'ai rien contre son Dictionnaire qui demeure pour l'instant un "usuel" pratiquement incontournable et tout ce qui s'y trouve n'est pas faux. Le problème c'est que quand il s'y trouve des notations justes elles ne sont jamais explicitées mais données comme le produit d'une sorte de "science infuse" mais tous les ouvrages de lithothérapie sont à peu près dans ce cas de figure.

Lire la suite

25/11/2012 | Lien permanent

Sur l'électro-colloïdo-thérapie du Dr Defaut

colloïdes.jpg

Ce post date à l'origine de novembre 2012. Ce post entièrement refondu comporte le brevet et le livre du Dr Defaut.

======

Mise à jour du 17 novembre 2016

Mon intérêt pour les thérapies électromagnétiques a été relancé par la découverte du Spooky2 évoqué très récemment et qu'un correspondant naturopathe expérimente intensivement et avec succès.

Ayant tous les composants pour faire l'appareil, je me suis décidé à en confectionner un. D'après le brevet, l'appareil se résume à une pile de 4,5 volts dont on fait passe le + à l'un des pieds et le - à la nuque. Le courant est abaissé par une série de résistance et on a des sorties, selon les calculs à :

0 Ohms, 1,5, 4,5, 10,5, 22,5 KOhms à raison de la longueur de fil résistant parcouru à chaque plot. Les valeurs sont données à raison d'une résistance par sortie et les valeurs standard des résistances du commerce ne correspondant pas, vous pouvez modifier ces valeurs et même les multiplier en élargissant la gradation dans cette échelle. Vous pouvez également n'utiliser que 2 piles de 1,5 volts dans un connecteur adéquat, ou 3 ou 4 et même aller jusqu' 9 volts sans vous électrocuter.

Liste des pièces chez Conrad (sauf piles, résistances et électrodes, utiliser les Cefar adhésives)

J'ai évalué la résistance entre tête et pieds à environ 2 mégohms ce qui fait une délivrance de 2 microampères pour 4,5 volts alors que la pile délivre 5 ampères à l'état neuf. On est nettement en dessous des mA utilisées en ionocinèse (jusqu'à 30 mA).

L'appareil doit être porté 24 heures sur 24 et les indications sont dans le livre.

Defaut.JPGCi-contre l'appareil original du Dr Defaut.

Expérimentation : pour commencer je n'ai pas éprouver de flash (phosphène) même à pleine puissance de la pile. Donc impossibilité de doser le courant selon la méthode indiquée. Me faut il passer à un voltage supérieur ? J'ai donc pris une position assez moyenne correspondant à 6 KOhms.

Très rapidement j'ai commencé à ressentir, à la station debout prolongée une sensibilité au niveau de l'articulation des hanches surtout à gauche, le + passant par la jambe gauche. La nuit j'ai fait un rêve, je suis tombé sur le genoux et ait ressenti une douleur. Une fois réveillé j'ai senti une gêne dans le genoux gauche. J'ai débranché et ça s'est dissipé rapidement.

Une nuit suivante, alors qu'il faisait assez froid, et que je n'avais pas rallumé le chauffage, je me suis mis, toujours en rêve à trembler mécaniquement comme une feuille. Je me suis réveillé ait débranché et ça s'est arrêté. Le tremblement était anormal car auto-entretenu de façons très régulière et même assez mécanique.

Puis plus rien ! Il me semble difficile avec ce type d'appareil d'en vérifier les effets sans pathologie flagrante, telle que angor, œdème du poumons etc... En y réfléchissant, qui dit colloïde dit floculations et qui dit floculations dit protéinogramme du CEIA. Mais quand à faire un profil avant et après un ou deux mois d'usage, vue le coup de ce genre d'opération il faut avoir des mécènes.

J'ai fait des recherches sur l'Ecole de Nancy. J'ai trouvé un site qui en a listé les professeurs mais les noms cités par Defaut ne s'y trouvent pas sauf deux Mathieu, un Louis fils d'un Charles qui s'est consacré à l'enseignement et un Pierre de passage et non documenté. Louis Mathieu a été influencé indirectement par son patron qui avait visite Gallavardin à Lyon qui s'est intéressé à l'électricité cardiaque. Nancy, du fait de la réunion de personnalités médicale à la faveur de la guerre de 1870 a été un des premiers établissements à recourir au galvanomètre à cordes.

Willem_Einthoven_ECG.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir : http://www.professeurs-medecine-nancy.fr/Mathieu_L.htm

Mathieu Louis.jpgCe Louis Mathieu peut correspondre à celui qui est à l'origine du petit appareil du Dr Defaut. Il est né en 1895 et décédé en 1985. Defaut, disparu en 2004 a pu le connaître. Mais sur un site que j'ai indiqué, l'intéressé est désigné comme répondant au prénom de Charles mais on ne sait pas d'où il détient cette thèse car Defaut n'a donné que les prénoms.

Je ne vois aucun moyen d'aller plus loin quant à la possibilité de mieux cerner l'Ecole en question qui est en fait l'Ecole de médecine car j'ai demandé à un bibliothécaire de la BU-Médecine locale de bien vouloir faire des recherches et il n'y a rien de plus que le site visé ci-dessus.

On ne peut que déplorer le caractère excessivement flou des informations données par Defaut sur l'origine du procédé qui est bien dans l'air du temps. Sauf que je crains qu'il ait agi ainsi pour tenter de se rendre intéressant en conférant à son procédé une aura de mystère.

Concernant le prix de vente de l'appareil, j'aurais donné un prix erroné. On m'a communiqué une facture n° 88 daté d'avant les €uros qui se monte en 2001 se montait à 3450 F, ce qui correspond à un peu plus de 500 €. Il est possible que mon informateur ait exagéré mais 500 € pour un boitier et une pile de 4,5 volts et une bobine pouvant être remplacée par 5 ou 6 résistance de 1/4 de watt, c'est de toutes façons exagéré. Mais dans ce domaine, on peut comprendre que le client doit faire un sacrifice pour mériter d'obtenir un effet. Je ne parle pas de l'éventuel effet placebo mais si un patient a dépensé en vain beaucoup d'argent, à moins de passer à ses yeux pour un con, il aura intérêt à plus ou moins se convaincre que çà lui a fait un peu quelque chose.

Tout a foiré justement parce qu'un malade a demandé en justice le remboursement de l'appareil ce qui a déclenché un interdit de vente et de publicité ainsi qu'une amende. 

Certes, il est difficile de nier les exemples de guérison que l'auteur expose dans son livre et je sais que le Dr Janet avait constaté l'efficacité du procédé sur certains de ses malades en dépit d'un conflit d'intérêt. c'est du moins ce que l'on a raconté

Defaut-Gilbert-Cessez-Donc-D-etre-Obese-Livre-364464420_L.jpgJ'avoue continuer à avoir des doutes sur la philantropie du Dr Defaut car en compulsant la documentation que m'a envoyée un lecteur (qui n'a pas répondu à mon dernier mail), j'ai vu qu'il a publié un livre dont la version de 1981 s'intitule Cessez donc d'être obèse.

Ayant dégoté pour un € ce bouquin + port, je l'ai reçu ce matin. Et son contenu m'a fait très mauvaise impression.

Son ordonnance type est apparentée à celle qui était en vogue chez ces amaigrisseurs qui nous ont valu la mise à l'index des extraits thyroïdiens. Elle comporte une gélules d'opothérapie avec poudre de différentes glandes et organes dont la thyroïde, du méprobamate, un anxiolithique (Equanil), de lamfepramone (une amphétamine ocupe faim), du benzonaphtol (benzoate de naphtyle, hydrocarbure aromatique comportant dix atomes de carbone pour sept d'hydrogène, utilisé comme antiseptique intestinal), et de l'huile de paraffine à utiliser pour les assaisonnements et sauces vinaigrette. Plus de gélules d'un complexe de plantes déconstipantes, diurétiques avec entr'autres cascara, bourdaine et (...) belladone ! Avec en plus régime maigre le tout avec un protocole horaire compliqué et l'obligation de voir l'homme de l'art une fois par semaine !

Je passe sur les hérésies (huile de paraffine, amphétanine et Cie), mon intuition ne m'avait pas trompé ce Dr Defaut était un tire-sou professionnel portant un nom peu auspicieux respirant, je m'en excuse, la fausseté.

Mais je me répète, il m'est difficile de croire que les résultat de son bidule à pile soient une invention. La personne qui m'a communiqué des documents dont la facture a eu un résultat sur une artérite. A moins que je n'ai enjolivé le souvenir gardé de ce contact.   

======

Mise à jour du 24/10/2013

On me demande si quelqu'un propose un équivalent de cette appareil. Non personne à ma connaissance ne s'est intéressé à la question. Les données techniques figurant ci-dessous sont suffisantes pour le reproduire.

On trouvait quelques aperçus sur cette méthode sur :

http://mpnet1.free.fr/r4defaut.html

C'est ce que j'ai trouvé de plus complet sur le sujet. Il existe 3 brevets, un brevet français, un brevet belge et un brevet suisse. Je vient de les retrouver.

Voici le brevet français de 1965 que j'ai passé à l'OCR, vous pouvez donc faire des recherches textuelles à l'intérieur :

Brevet français du Dr Gilbert Defaut,

Procès et interdiction de publicité

Ce médecin est décédé. La réalisation de l'appareil doit coûter un peut plus de 10 à 20 €, or l'appareil breveté a été vendu à ce que l'on m'a dit 15 000 de nos anciens francs ! Je ne suis pas sûr du chiffre mais on peut qualifier cela d'escroquerie compte tenu du prix de revient. Bien sûr Defaut (a t-on idée de porter un nom aussi calamiteux et si transparent ?) avait prévu un boitier très ajusté et dissimulé le bobinage de telle manière que l'on ne puisse pas déterminer le contenu sans risquer de bousiller ce gadget.

Sauf que celui qui a eu le livre comportant le mode d'emploi entre les mains pouvait aisément deviner la supercherie. Cependant les gens sont tellement ignares en matière d'électricité et d'électronique basique qu'ils ne comprennent pas que les renseignement permettant de reconstituer l'appareil leur étaient fourni sur un plateau mais noyé dans un "baratin" verbeux et dont une bonne partie est sans intérêt.

Une association avait été fondée pour faire la pub du procédé et la personne qui s'en était chargée a été tellement commotionnée par le procès intenté par un patient qui avait réclamé en vain le remboursement de l'appareil qu'elle en est malade de frousse quand on lui téléphone. Ce qui devait arriver arriva. Un procès fut intenté par un patient insatisfait qui n'a pas obtenu le remboursement réclamé. Defaut a été traîné en justice et condamné avec interdiction de toute publicité.

Defaut avait donc édité un livrer servant de mode d'emploi et expliquant la pose et le réglage de l'appareil par les phosphènes que le bon réglage serait susceptible de causer. Ce livre n'est pas épuisé : une dame dont j'ai eu l'adresse en détient encore des exemplaires et j'ai renoncé à m'en procurer de peur de lui causer une crise cardiaque en faisant ma demande. Il me manquait donc ce fameux livre pour obtenir les derniers détails manquants.

Ce livre vient de m'être fourni par un correspondant qui m'avait transmis le schéma de l'Olidyn reconstitué par un ami électronicien, schéma qui a été validé par un autre électronicien qui connaissait l'appareil. Un projet d'amélioration est en cours mais il faut de menus fond pour faire réaliser les prototypes d'un autre modèle de transfo... Les choses sont donc au point mort.

Bref, mon sentiment sur cette affaire est que son procès, Defaut ne l'a pas volé. Il est mort je ne sais pas si ce procès a hâté son passage de vie à trépas mais je ne verserai pas une larme. Avoir fait tant d'argent d'un truc aussi simple et qu'il était possible de reproduire en se procurant le brevet qui n'est pas un secret puisque j'ai pu le dégoter je ne sais trop comment, c'est exploiter de manière criminelle la misère humaine.

Le livre de Gilbert Defaut

Le procédé est absolument sans danger on le verra. Je mets donc ce livre à la disposition de mes lecteurs. J'ai d'autres livres importants et introuvables car non réédités ou très anciens. Je pense en particulier au livre sur les aliments fermentés du monde entier d'un certain Claude Aubert. Je ne sais pourquoi l'auteur ne daigne pas rééditer ce livre incontournable et unique mais il se vend une fortune d'occasion...

A ce propos notez que tant sur Amazon que sur Priceminister des livres qui viennent à peine de paraître se vendent 2 à 3 fois le prix du neuf comme c'est le cas pour le Dictionnaire de lithothérapie de Louis Adamant. Comprenne qui pourra !

J'envisage de créer un site secret qui servira d’entrepôt mais si vous vous tenez à ce que ce site voit le jour faites des demandes de titres et le cas échéant faites rosir le petit cochon... Voici donc le livre du Dr Defaut :

Docteur G.Defaut Electro-colloïdo-thérapie

Notez que ce fichier disparaîtra s'il n'est pas régulièrement téléchargé...

Analyse du contenu du livre

Il est intéressant par quelques cas cliniques mais d'une manière générale ces cas sont compliqués d'un vocabulaire technique ultra-sophistiqué que j'ai rarement vu sous la plume de spécialistes. C'est la partie la plus malaisée à synthétiser quand aux limites du procédé. La plupart des exemples tournent autour de problèmes cardio-vasculaires, artérites, coronarites, thromboses etc...

Peu de choses sur l'école de Nancy (1871-1914) comprenant les Prs Prenant, Werther, Vautrin, Berheim et les Dr Liebaud et Mathieu réunis à Nancy à l'occasion de l'annexion consécutive à la guerre de 1870. En résumé tandis que Louis Lumière cherchait un remède aux floculations sanguines dans l'hyposulfite de magnésium (article devenu introuvable d'où la disparition que l'on espère momentanée d'un remède intéressant contre les rhinites en particulier du laboratoire Richard), l'équipe en question a expérimenté un procédé consistant à utiliser des courants galvaniques faibles, la technique de l'époque ne permettant pas une miniaturisation.

Le dispositif électrique

Il est ultra simple. Ce dispositif utilise une pile de 4,5 v. Il comprend un bobinage constitué d'un fil résistant dont la résistance en Ohms par mètre est donnée. Plusieurs branchements sont possibles à différents métrages de cette résistance de sorte que j'ai pu calculer les valeurs des points de contacts. Le dispositif peut être simplifié en recourant à une série de résistances bobinées que l'on peut mettre en circuit par un contacteur à X positions, on peut même le perfectionner en multipliant les paliers.

Dans le livre l'auteur évoque des résistances de 2 à 5 Kohms. Voici le passage du brevet :

Une plaquette supérieure 8 de prise de voltage percée de six trous 12 marqués respectivement des signes et chiffr

Lire la suite

17/11/2016 | Lien permanent

Les Poconéols revus par le Dr Bernard Vial : du pur délire !

Sans titre-1.jpgJ'ai enfin reçu l'un des livres du Dr Vial que j'ai égratigné dans une note précédente suite à une tentative de prendre contact qui s'est soldée par l'accusation d'avoir voulu lui soutirer une consultation gratuite par Internet...

Je dis enfin car j'ai du le commander 2 fois et me faire rembourser pour la 1ere car un mois après je l'attendais toujours.

Je reproduis 4 pages de ce petit livre qui se passent pratiquement de commentaires. La question est où a t-il pu trouver tout cela ? Le réponse est NULLE PART !

En effet,  dans la matière médicale du Père Grange qui a pris la suite de Bourdoux, il n'y a pas le moindre symptôme psychique. On ne trouve rien qui aille dans le sens du Dr Vial sur les rares pathogénésies se trouvant sur le site du Dr Seror. Enfin, Vial invoque les bilans du C.E.I.A. mais que je sache la majorité des plantez amazoniennes ne figurent pas dans la base de donnée de ce centre !

Il s'agit donc d'une construction purement "freudienne" qui repose sur du vent ! Enfin si cette foutaise peut relancer les Poconéols en attirnat l'attention sur ces complexes oubliés, d'un mal il pourriat sortir un peu de bien...

Voir : http://silicium.blogspirit.com/files/VIAL_Bourdoux.pdf

La suite au prochain numéro car ce n'est sans doute pas fini !

 

Lire la suite

08/08/2011 | Lien permanent

L'hygiénisme suspect du Dr Donatini

Je crois avoir relevé chez Donatini quelques erreurs et contre-vérités qui ne sont pas contestables. Le coup du mycélium comme "Internet de la forêt" non pollué (comme si l'Internet, le vrai était stérile) m'a à la fois énervé et bien fait rire car il est allé pêcher çà dans le n° 94 de Nexus. Sauf que si Nexus répand parfois des infos intéressantes qui sont à creuser, ça n'est nullement une référence, il n'est que de voir quel rôle joue cette revue en tant qu'antenne d'un néo spiritualisme des plus suspects mais passons. Et de toutes façons, il faut systématiquement se méfier de tout.

Une vidéo capitale du Dr Donatini

A vous de travailler pour le bien public...

Cette vidéo de Donatini est sans doute celle où il expose le mieux et de la façon la plus détaillée ses thèses. C'est la plus "technique" et la plus complète de ces vidéos aussi j'aimerais que quelqu'un se charge de la transcrire minutieusement et et intégralement en incluant dans le texte une capture des diapos utilisées. Il existe pour ça un utilitaire bien foutu qui s'appelle Snipping Tools (Outil capture) fourni par Windows 7 mais excessivement bien caché.

M'intéresse en particulier ses théories sur le genèse de la genèse de la résistance à l'insuline et sur la fabrication de graisses par une flore déviée, ce dernier point correspond bien à quelque chose mais il me faudrait avoir le détail pour confronter ça aux apports très documentés du Dr Mouton dont la bibliographie comporte 600 références. 600 c'est en gros le nombre de sources qu'il faut avoir consulté pour maîtriser un sujet réputé difficile et l'un des ouvrages que j'ai écrit dans une une autre existence séparée en comporte pas loin du double. 

Rappel sur le caractère manipulatoire de l'audio visuel

Je rappelle ma détestation des vidéos, procédé manipulatoire qui permet littéralement d'ensorceler par la parole un public de dévots déjà acquis à la cause. En présence d'un exposé à la fois aussi sommaire et aussi technique il est impossible de tout retenir et de tout analyser. J'ajoute que l'on n'a pas de repère alors que vous pouvez reparcourir rapidement un texte et faire des repérages en l'imprimant et en surlignant des passages.

Bien sûr c'est très productif quand il s'agit de "charmer" des gens en grande partie ignorants, ils sont très flattés mais si on faisait passer un examen aux auditeurs en les questionnant sur ce qu'ils ont retenu on verrait que bien des choses leur ont échappé. Même des médecins peuvent se faire avoir. Oui ce serait une oeuvre utile que de transcrire cette vidéo et non la résumer.

Je rappelle que si ma formation part d'un connaissance érudite de l'homéopathie car j'ai étudié tous les ouvrages capitaux avant de compléter mes connaissances sur des matières plus basiques autrefois les homéopathes n'organisaient de congrès qu'entre eux, c'est à dire entre spécialistes et avaient à coeur bien avant cela de se faire reconnaître par la publication de cas extrêmement détaillés. c'est en parcourant cette littérature que j'ai acquis un certains nombres de réflexes. Malheureusement, non seulement l'homéopathie n'a pas réponse à tout mais elle est en train de se dégrader sur tous les fronts : qualité de la pratique et qualité des médicaments disponibles et çà ne concerne pas que Boiron en France !

Il faut oser le dire et vous le savez l'audio-visuel est la plaie essentiel de ce siècle en matière de désinformation organisée. Je n'ai pas besoin de vous faire de dessin, la chose se démontre chaque jour avec des photos truquées ou exploitées or contexte originel. Alors basta de toute cette soupe audio visuelle !

Hygiénisme suspect

A la 29ème minute environ, le bon Dr préconise pour l'enfant une chambre à part et défend le passage dans le lit des parents ainsi que les bisous insistants et la cohabitation avec les frères et soeurs au motif qu'il risquerait d'attraper la mycobactérie des parents, enfin des adultes...

Cette déclaration m'a choqué parce qu'il est bien établi que l'hygiénisme développé dans la foulée de Pasteur a engendré pas mal de nuisances. Il faut sans doute distinguer les endotoxines bactériennes comme motifs antigéniques collectés dans les matelas de 812 enfants et les observations en découlant selon qu'ils vivaient dans une ferme ou à la ville des bactéries et des virus proprement dits mais il n'empêche que j'ai aussitôt pensé à une recommandation du Dr Gernez qui préconisait de faire respirer aux nourrissons de la poussière de maison pour les préserver d'allergies futures. Or on trouve chez Mouton une justification et une confirmation du bien fondé de cette pratique ahurissante.

J'ajoute que je ne me suis pas contenté d'étudier de près l'homéopathie, je me suis intéressé à toutes sortes de spécialités historiques et en particulier aux travaux de sociologie portant sur le moyen Age et l'Ancien Régime. Certes on mourrait beaucoup d'infections et si ça revient à cause de la résistance aux antibiotiques utilisés à tort et à travers la connaissance de cette sociologie donne à réfléchir quant à la pudibonderie actuelle. Deux usages m'ont interpellés comme diamétralement opposés à la pudibonderie, au puritanisme et à l'hygiénisme actuel.

Rappel sur la sociologie ancienne et les pratiques des "peuples premiers"

Non seulement parents et enfants se seraient dans le même lit pour concentrer la chaleur vitale mais on accueillait aussi les étrangers de passage dans le lit collectif du moins au Moyen Age. Concernant la fin de l'Ancien Régime, un détail m'avait frappé tellement il est en opposition avec le moralisme enfants : à savoir qu'à la veillée les ainés masturbaient les jeunes enfants pour les faire tenir tranquille. Entendons nous bien, il ne pouvait pas s'agir d'une pratique comme on en voit dans les films pornos et je pense que pour avoir une image correcte de la chose, il faut penser tout simplement à la liberté dont on use pour en prenant le chat de la maison dans ses bras comme un nourrisson, on lui gratte le bas du ventre pour le plaisir de l'entendre ronronner à s'en étouffer. Donc aucune perversité dans ce que j'évoque mais une sorte de simplicité sans arrière pensée.

Des prescriptions "isolationnistes" à contre courant

Pour en revenir à l'hygiénisme du Dr Donatini, ses prescriptions isolationnistes sont d'autant plus détonantes que la mode est au contraire en faveur d'un traitement assez fusionnel du bébé par la mère. Traitement inspiré largement des pratiques de sociétés tenues hier encore pour "arriérées". On revient à l'allaitement maternel et il durait au XIXème jusqu'à 18 ou 24 mois ! Or Mouton milite en faveur de ce retour et explique pourquoi c'est bénéfique ! Donc si ça l'est, et on commence à comprendre pourquoi, 24 mois cela fait exactement deux ans durant lesquels un contact plusieurs fois par jour avec le sein de la mère implique qu'on se foute des mycobactéries, tout simplement parce que la microflore des bébés élevés selon la nature est apte à résister.

Microflore et allergie selon le Dr Mouton

Un chapitre m'a particulièrement frappé chez cet auteur car il correspond à des observations connues et évidentes : les infections ont régresse mais en revanche sont apparues des pathologies allergiques, respiratoires en particulier. D'abord on observe chez les enfants nourris à la mamelle une prédominance de la flore de fermentation contre la flore de putréfaction soit prédominance de Bifidobacterium + Lactobacius et Streptococcus tandis que Bactéroïdes  complétés par les genres Staphylococcus, Escherichia & Clostridia sont près à rompre l'équilibre chez les enfants nourris au biberon. Il existe une étude de Nestlé datée de 2002 qui reconnaît le phénomène or on sait que cette firme suisse a joué un rôle majeur dans l'abandon de l'allaitement maternel, il fallait bien écouler la surproduction de lait des vaches alpestres d'un pays également connu pour le secret de ses banques. Certes le lait en question n'était pas aussi pourri que celui existant de nos jours mais ça a été le début d'une grande catastrophe sanitaire. Il en va de Nestlé comme de Hillary Clinton, Nestlé peut avouer sa faute comme l'Amérique peut aujourd'hui reconnaître qu'elle a fabriqué Daech sans avoir à rougir quoique cela ne fait que la Nième fois qu'une de ses nombreux créatures lui échappe tel un véritable Golem !

On note au passage que les probiotiques constituent un traitement efficace de l'eczéma du nourrisson alors quand Donatini écarte d'un revers de manche ces probiotiques pour faire place à ses maudits mycéliums, le propos devient franchement suspect. Cependant je reconnais qu'au début il m'a séduit car les probiotiques constituent un marché juteux dont on use et abuse !

L'usage précoce des antibiotiques joue évidemment un rôle nocif dans le basculement des infections vers les troubles atopiques. Mais voilà qu'une série d'études est parue qui préconise de laisser les nourrissons manger de la poussière et cela m'a rappelé immédiatement une prescription du Dr Gernez. où avait-il péché cette idée ? Sans doute vient-elle d'une réflexion de bon sens or ce n'est pas la seule idée à creuser de sa part : je pense à sa thèse sur l'artériosclérose nettement plus en accord avec ce qu'on peut en connaître actuellement qu'avec la phobie académique du cholestérol.

Explication je cite à 2 ou 3 mots près : les infections précoces de l'enfance stimulent les lymphocytes T Helper 1 (Th1) de l'immunité cellulaire dont la production de cytokine contrecarre les réponse de type allergique derlevant des lymphocytes Th2 de l'immunité humorale.  Mais ce n'est pas aussi simple : les affections auto-immunes (relevant de Th1) se multiplient pendant que les infections véreuses ou helminthiases se raréfient qui relève de Th2. D'où la nécessité d'envisager un rôle spécial de certaines cytokines dont l'interleukine 10 (IL-10).

Bien évidemment, et il fallait s'y attendre le microcosme que constitue l'immunologie dans sa totalité ne pouvait pas être réduit à n'être qu'un monde binaire où des gentils et des méchants s'affrontent. Le simplisme et la débilité intellectuelle engendrée par l'influence plusieurs fois millénaire de légendes mésopotamiennes recyclées à l'usage des enfants dans la Bible avec ses histoire de bons et de mauvais anges chapeauté par un Dieu excessivement paternaliste et asses franchement jaloux nous ont fort mal préparé à gérer le complexité extrême de toute biologie qui se respecte.

Il me reste à espérer que mon appel en vue d'une transcription minutieuse du propos de Donatini sera entendu. Mais en attendant cette assez improbable éventualité, j'espère avoir fourni le minimum d'éléments susceptible de permettre à mon lectorat de cultiver son immunité face aux discours du célèbre gastro-cancérologue de Cormontreuil ! Le problème étant qu'il n'est pas aisé de trouver les éléments de son salut en matière de dysbiose dans le livre du Dr Mouton car il n'a pas vocation a fournir des solutions pratiques toutes faites mais à exposer l'état actuel d'une question. J'ai parcouru une première fois ce livre en même temps que les brochures de Taty et autres écrits d'auteurs auxquels elle fait référence et la synthèse reste à faire.

Lire la suite

14/07/2016 | Lien permanent

Le régime cétonique remis en cause par le Dr Schwartz

MAJ : 18/02 : A la suite de la parution de cet article, j'ai reçu un lien vers un article de "Dur à avaler" (qui n'est plus opérationnel) et où l'auteur déclare n'avoir rien lu venant de Schwartz. Avec ça on est bien avancé...

Si j'ai bien compris il y a 2 éventualités qui peuvent être reliées : le régime cétogène peut dans le cadre d'un tableau de résistance à l'insuline aggraver la glycémie et il se pourrait que dans certains cas certaines cellules cancéreuses arrivent à tirer parti des cétones.

Je crois, pour ma part, qu'avant de se lancer dans ce régime il faut évaluer l'état de la glycémie. Voici les dosage à faire :

  • Glucose à jeun
  • HBA1C (hémoglobine glyquée, période de référence 3 mois)
  • insulinémie à jeun

Le glucose et l'insulinémie permettent d'obtenir l'indice Homa et l'indice Quickly permettant d'évaluer une éventuelle résistance à l'insuline et l'état d'un diabète éventuel.

Je rappelle que pour contrôler l'efficacité d'un régime ou d'un traitement antidiabétique la solution consiste à doser les fructosamines avant mise en oeuvre et après 1 mois.

Quoiqu'il en soit, il faut contrôler sa glycémie avec un glucomètre plusieurs jours  avant d'entreprendre le régime et ce le matin à jeun, avant le repas de midi et le soir au coucher, éventuellement 2 heure après le repas de midi et continuer l'observation après avoir engagé le régime pour voir ce qui se passe. 

Si on ne veut pas pas piquer plusieurs fois par jour. Contrôler la glycémie le matin et redoser les fructosamines après un mois de régime. Si le chiffre a baissé, le régime cétogène dervait être positif.

La prise de plus de 2 comprimés par jour de Stagid (Metformine) peut fatiguer les reins. Doser la créatinine et la clairance avant la prise de Metformine et 1 mois après...

Ci-dessus la vidéo du Dr Scwharz dont je n'avais pas eu connaissance.

============================================================

Schwartz.JPG

Ce matin à 6h43 exactement j'ai reçu cette info :

Petite bombe : https://guerir-du-cancer.fr/dangers-du-regime-cetogene-pour-le-cancer-etude-publiee-par-maurice-israel-laurent-schwartz/

L'ACM a précisé ceci : Nous ne parlons plus de régime cétogène au niveau de l’association depuis au moins 3 ans également. Nous suggérons aux malades de manger normalement, tout en limitant le plus possible les sucres, mais avec comme consigne de ne pas affaiblir ses cellules saines, de ne pas maigrir ou très peu et de prendre du plaisir à manger pour ne pas frustrer le cerveau. Equilibre subtil et très personnel à trouver…

On notera que le régime cétogène est toujours recommandé sur le site du Dr Schwartz alors que le lien vers le nouvel article mentionne un danger:

cétogène2.JPG

L'email du co-auteur (Maurice Israël) étant sur la page concernée, j'ai fait en sorte qu'il reçoive l'annonce de ce post afin que le cas échéant il me fasse des remarques. Peut-être que je n'ai rien compris à la pièce... Je le désabonnerai après envoi.

============================

En 2015, j'avais publié une mise an garde m'étant rendu compte chez un proche que le régime cétogène peut faire monter le glucose sérique en cas de résistance à l'insuline alors qu'un jeune strict de 7 jours possède au contraire, un effet normalisant.

http://silicium.blogspirit.com/archive/2015/04/29/le-regi...

Bref, si certains détracteurs ont tendance à condamner mon côté "touche à tout" et un peu "homme universel" à la Léonard de Vinci (dont un faible partie apparaît sur ce blog) j'ai quand même le sentiment de n'avoir pas été trop mauvais puisqu'il semble que j'ai précédé de façon très intuitive et avec deux ans d'avance ce qui tendrait à se vérifier.

Voici les conclusions de l'étude visée ci-dessus. Il faudrait la traduire en clair et la chose m'étant tombée sur le poil aux aurores, je laisse le soin à chacun de réfléchir à la question. Voici en attendant le résumé de l'étude, laquelle est assez hermétique. ce disant j'ai des raisons de penser que Jacques Valentin  pourrait bous aider à décrypter cette avancée.

=======================

Citation: Maurice Israël et Laurent Schwartz (2020) Le recâblage métabolique observé dans le cancer rend les cellules tumorales dépendantes des corps cétoniques et vulnérables au SCOT. Endocrinol Diabetes Metab J Volume 4 (1): 1–13 (2020).

Date de réception: 16 décembre 2019; Date acceptée: 23 déc.2019; Date de publication: 11 janv.2020

Copyright: © 2020 Maurice Israël et Laurent Schwartz. Il s'agit d'un article en libre accès distribué sous les termes de la licence d'attribution Creative Commons, qui permet une utilisation, une distribution et une reproduction sans restriction sur n'importe quel support, à condition que l'auteur et la source d'origine soient crédités.

La découverte que les auto-anticorps contre la décarboxylase d'acide glutamique qui synthétise le GABA, provoquent le diabète de type I, attire l'attention sur une régulation GABAergique du pancréas endocrinien supprimant la libération de glucagon catabolique si l'insuline anabolique est libérée; une carence en GABA altérerait alors ce mécanisme d'exclusion, permettant une libération des deux hormones. De plus, la carence en GABA modifie un mécanisme mettant fin à la libération d'insuline; une fuite d'insuline rend les cellules différenciées progressivement résistantes à l'insuline, tout en répondant au glucagon. Les cellules mitotiques dotées de nouveaux récepteurs d'insuline répondent aux deux hormones, affichant un schéma métabolique hybride que l'on trouve généralement dans les cellules tumorales. Ils ne peuvent pas obtenir leur acétyl-CoA mitochondrial par glycolyse, car la pyruvate kinase et la pyruvate déshydrogénase sont éteintes, suivant le signal du glucagon. Ils ne peuvent pas non plus former de l'acétyl CoA par la bêta-oxydation des acides gras, car le signal d'insuline qu'ils reçoivent provoque la synthèse des acides gras, qui ferme automatiquement leur bêta-oxydation. En effet, le malonyl CoA produit le long de la voie lipogénique inhibe le transporteur mitochondrial de carnityle des acides gras. Par conséquent, avec les sources d'acide glycolytique et d'acide gras de l'acétyl CoA mitochondrial fermées, les cellules tumorales ne peuvent obtenir leur approvisionnement vital en acétyl CoA mitochondrial que par la cétolyse des corps cétoniques.
Des tissus différenciés résistants à l'insuline, mais répondant au glucagon, fournissent adéquatement ces corps cétoniques. L'enzyme Succinyl-CoA: 3-oxoacid-CoA transferase (SCOT) est spécifique à la cétolyse produisant de l'acétyl CoA. Son inhibition prive les mitochondries des cellules tumorales d'acétyl CoA, ce qui devrait entraver le développement tumoral. L'inhibition de l'acétyl-CoA synthétase cytosolique que les cellules tumorales utilisent pour alimenter leur synthèse lipidique devrait bloquer la tumeur.

Un rapprochement est sans doute à faire entre une étude niçoise et celle qui précède à propos de GABA :

Long-Term GABA Administration Induces Alpha Cell-Mediated Beta-like Cell Neogenesis. décembre 2016

Patrick Collombat : "Notre laboratoire se focalise sur le diabète de type 1 caractérisé par la perte des cellules beta pancréatiques produisant l’hormone insuline. En utilisant la souris comme modèle, nous démontrons que le GABA (un neurotransmetteur parfois vendu comme complément alimentaire) peut induire la conversion de certaines cellules du pancréas (les cellules alpha produisant l’hormone glucagon) en cellules beta. Si le traitement en GABA est maintenu, les cellules alpha sont alors remplacées et à nouveau converties en cellules beta. Ces dernières sont fonctionnelles et peuvent inverser les conséquences d’un diabète induit chimiquement. Nos résultats suggèrent aussi que les cellule alpha humaines peuvent être converties en cellules beta. Un essai thérapeutique pilote va prochainement débuter pour tester si le GABA pourrait potentiellement aider les patients atteints de diabète de type 1. Nous sommes encore loin d’un potentiel médicament et nous déconseillons la prise de GABA au jour d’aujourd’hui mais ces résultats sont très encourageants."

 

Lire la suite

14/02/2020 | Lien permanent

variole du singe : précisions et alerte du Dr Zizi

zizi.jpg

Voir : https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/la-vario...

En dépit de son nom prédestiné pour parler d'une MST (assez purement occasionnelle) le Dr Martin Zizi, qui est belge, nie qu'il s'agisse d'une MST ce qui est vrai tout en étant partiellement faux. Car les relations sexuelles donnant lieu à une abrasion de certaines muqueuses font que la transmission uro génitale est possible et il est bien clair que l'épidémie se transmet principalement dans des lieux festifs destinés aux gays et au bisexuels et a peu de chance de déborder ce petit monde.

Ceci étant ce médecin attire l'attention sur l'hérésie que constitue les prescriptions vaccinales notamment à l'égard des "cas contacts" qu'il tient pour inexistants. Il rappelle que la vaccination en période d'hérésie est le plus sûr moyen de favoriser des recombinations et de contribuer à une reviviscence de la véritable variole qui peut occasionner 30% de morts.

Il est regrettable que l'on ne puisse pas extraire de transcription de cette vidéo pour en tirer l'essentiel. Une fois de plus je tiens ce mode de communication pour une CALAMITE. Non seulement ce mode est un BOUFFE TEMPS INFERNAL mais il ne permet pas de retenir des informations précises car les intervenants se répètent et s'agissant de questions très techniques on reste à la surface des choses en ne pouvant  pas se servir de cette sorte de déclaration comme moyen de preuve.

Enfin c'est de l'amateurisme, France Soir aurait pu faire figurer un résumé succincts mais RIEN. C'est lamentable car ces documents contiennent visiblement des informations capitales qu'il faudrait pouvoir extraire. Enfin on trouve 2 liens en bas de page vers des articles de référence.

On est vraiment dans une SOCIETE DE MERDE ou le bavardage est roi. J'enrage en constatant que les gens adorent se gaver de cette "société du spectacle". Mais le dire et le répéter revient à pisser dans un violon !

Le problème n'est pas tant qu'on est en présence d'un complot si public qu'il n'en est plus un de la part d'une caste mondialisée mais que la majorité des esclaves que nous sommes reste passive devant le genre de communications merdique qui prévaut.

La règle serait, lorsqu'on recours à une vidéo de se donner la peine de produire un résumé succincts mais précis du contenu ne seraient que pou n'avoir pas à courir le risque de dérouler en vain ce genre de média !

Même l'IHU s'abstient de ce devoir minimal et c'est dire à quel point la fainéantise et, d'une certaine manière l'incompétence, règnent en hauts lieux !!!!

Le drame actuel consiste entre la différence de niveau entre les articles scientifiques très "ésotériques" et limite incompréhensible pour des non spécialistes et le genre de "vulgarisation" brouillonne et inefficace qui en est donnée à titre de pseudo traduction.

Peut-être y aurait-il un moyen de récupérer la vidéo, de la poster sur Youtube et de récupérer la transcription et d'en extraire la plus substantifique moelle. J'ai autre chose à faire que de me livrer à ce genre de sport mais des lecteurs pourraient s'en charger.

Lire la suite

08/06/2022 | Lien permanent

Page : 1 2 3 4 5 6 7